Skyrim RPG

Forum fermé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Lun 25 Nov - 21:53

Compte du staff joué par: Ri'Azzad

5 ans plus tôt, peu de temps après la fin de la guerre des Alliances.
Rp Flash-Back



Le Palais des Rois avait pour une fois laissé ses vastes portes entre-ouvertes, accueillant dans ses entrailles antiques, de nombreux invités. Les hommes portaient soit une armure étincelante démontrant leur participation à la guerre, d'autres portaient des tenues de nobles constituées avec les plus riches artisanats de Tamriel. Les dames, elles, portaient des robes de couleur plutôt vive apportant quelques couleurs d'été chaleureuses dans ce froid rude qu'offrait le vent du nord, l'évènement était plutôt joyeux, du moins en ce qui concernaient les classes sociales les plus riches de Tamriel. Il connaissait la plupart des gens réunis dans la salle du trône du palais, la plupart était des politiciens de Bordeciel, mais, on pouvait aussi croiser deux trois diplomates des régions voisines. Notamment, l'ambassadeur du Thalmor en Bordeciel...Nelgar s'avança vers lui et baissa la tête respectueusement, même si au fond, il avait du mal à supporter de voir des Thalmors au sein de son royaume.

Néanmoins il s’approcha d'Emilia de Haute-Roche et avec douceur lui dit :


-Bonjour Noble Dame… Voilà de nombreuses années que je n’ai eu le privilège de voir votre doux visage… J’ai appris que vous étiez retournés en Haute-Roche après la guerre ?

Elle inclina la tête et sourit sans dire mot. Il reprit avec un clin d’oeil.

-Je suis ravi de votre retour en Bordeciel et, il prit un ton plus charmeur, cette robe vous va très bien, vous risquez de faire des jalouses au sein de la nomination de la Main Du Roi, Dame Emilia...

Elle rougit puis répondit lui rendant son clin d’œil :

-Vous aussi, malgré les années, vous semblez toujours posséder votre...vigueur d'autrefois...

Il se mit à rire et prit congé de la diplomate d'Haute-Roche.

Le Haut-Roi continua son petit tour d’horizon et alla saluer le jarl Arthar de Markarth:

-Salutation, vénérable Arthar, jarl de la Crevasse, j'ai eu vent de vos paroles à mon égard...j'aimerais savoir précisément ce que vous voulez, avant de vous accueillir au sein de mon palais...annonça Nelgar d'un ton plus acerbe que jamais.

-Ce que l'on veux ?On désire que Markath soit traité comme toutes les autres cités. Cette région est toujours la plus délaissé, avec une garnison minable et en sous nombres. Nous somme obliger de faire les patrouille à chaque moment de la journée, dans cette crevasse rempli des pires criminels que Bordeciel peut accueillir. J'ai perdu des homme valeureux qui faisaient le travail d'un autre, sans salaire...vous comprenez donc que même la paix rétablie, les choses ne se sont guère arrangées...au contraire...

Le Haut-Roi se gratta la barbe, assumant le fait qu'il n'avait pas eu le temps d'envoyer des garnisons supplémentaires à Markhart contre les Parjures lors de la Guerre des Alliances...il aurait peut être dû maintenant, le problème semble s'être empirer davantage.

-Je comprend votre réaction, jarl Arthar, rassurez-vous, la nomination du Seigneur Stalion en tant que Main du Roi va nous permettre à tous de faire quelques réformes, notamment en ce qui concerne la prosperité et la sécurité de nos gens.

Le jarl de la Crevasse, baissa ses yeux noisettes et répondit:

-Alors je soutiendrais la nomination de ce cher, Edvard, Markarth est l'une des châtelleries les plus puissantes d'un point de vue économique, l'exploitation minière reste florissante et si nous n'agissons pas, il n'y aura bientôt plus de mines exploitables à cause des Parjures...il y a notamment se problème de tribus Orsimers qui vivent paisiblement sur nos terres en se servant des ressources de celles-ci sans rien donner en retour à la Couronne de Bordeciel.

-Rassurez-vous, nous allons prendre des décisions radicales pour faire prospérer Bordeciel, ne vous inquiétez pas, par Talos, je ne vois guère votre Chambellan ? Un empêchement ?

-Il devrait arriver d'ici peu, je lui ai demandé de régler un petit quelque chose avant d'arriver...

Annonça d'une voix plus calme le Jarl de Markarth. Nelgar retourna dans la foule d'invité, patientant l'arrivé de la future Main du Roi, le Seigneur Edvard Stalion.

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Sifit
Chambellan de Markarth
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Mer 27 Nov - 14:23

Le voyage avait duré un peu plus de deux semaines de la Crevasse jusqu’à Vendeaume.  Le Jarl Arthar Sang d’Argent, accompagné de son épouse et de ses trois fils furent conviés à venir dans la capitale de Bordeciel pour célébrer la paix conclu entre le domaine Aldmerie et la coalition des hommes, comprenant le royaume de Nelgar Sombrage. Ce dernier allait aussi présenter sa « main du Roi », le seigneur de BlackCastel, Edvard Stalion, devant toutes les hautes personnalités du pays et des grands dignitaires venues des quatre coins de Tamriel. Sifit ayant été nommé chambellan quelque mois plus tôt c’était vu l’immense privilège d’être convié lui aussi à cette cérémonie qui allait sans doute rester dans les mémoires par son acte symbolique.

Cependant, le Jarl Arthar n’était guère enthousiaste à l’idée de devoir « prêter allégeance » au nouveau bras droit du haut-Roi comme il n’avait arrêté de le dire à Sifit. En effet, celui-ci ne supportait pas la venue de cet étranger et surtout son ascension fulgurante au sein des personnalités de Bordeciel. Pour Sifit, cela lui était indiffèrent, pourtant il devait avouer que ce seigneur avait réussi grâce à son intervention à faire basculer l’issus de la guerre, jusqu’à permettre un accord de paix. Un homme de terrain et d’efficacité, voilà ce que pensait Sifit de cet homme-là.

A peine arrivé à Vendeaume, Sifit s’était vu confié de trouver une demeure paisible pour pouvoir loger le Jarl ainsi que sa famille. La raison était que le seigneur de la Crevasse avait en connaissance de tous un certain manque de sympathie envers le haut-Roi. Sifit mis du temps avant de trouver un endroit convenable, après quelques heures de recherches il trouva un manoir dans les quartiers Ouest. Malheureusement, pour servir comme il se doit son seigneur, le chambellan du prendre en compte le logement de l’escorte du jarl, des servants appartenant à sa famille, le soin de préparé le voyage de retour… au détriment de sa propre préparation à l’événement.
Il privilégia pour cette soirée la sobriété au niveau des vêtements comme signe de discrétion, pourtant la discrétion ne serait pas au rendez-vous.

En effet, Sifit fut l’un des derniers invités à se rendre au Palais des Rois. La porte était gardée par une garnison de la ville reconnaissable par les couleurs bleus de Vendeaume, cependant quelques gardes portaient des couleurs rouge et or, sûrement des soldats de la maison Stalion. Ensuite, ayant franchi l’immense porte du palais, le chambellan ne put retenir son émerveillement devant l’immense salle du trône devenu pour une nuit la salle de banquets. Aux extrémités se trouvaient des soldats gardant les portes menant à différente pièce du château, sur les hauteurs étaient suspendu les bannières de l’ours de Vendeaume, signe de la maison Sombrage avec, non sans surprise, les bannières de couleurs rouge vifs et or scintillant du lion Stalion. Comme quoi tous ses éléments servaient à rappeler l’alliance de ces deux maisons. Au centre de la pièce se trouvaient la table, multitudes de plats et de boissons composaient le festin du roi, il y avait de toute sorte de gibiers : du sanglier, du cerf, mais aussi du faisan sans oublié différents vins en provenance de Cyrodil, et à ne pas oublier l’hydromel local. A tout cela, s’ajoutait bien sûr les convives présents. Dès le départ, il remarqua le Jarl d’Epervine qui par son rire légendaire, arrivait à se faire connaitre sans même qu’on l’est côtoyé. Sifit put confirmer ses dires en reconnaissant l’écusson du cerf sur la robe de l’homme. Hormis cet homme-ci qu’il avait pu reconnaitre entre mille, les autres convives lui étaient étrangers.

Par déduction, il réussit néanmoins à reconnaitre le haut-Roi, celui-ci portait la légendaire couronne d’os ainsi que des vêtements sombres et argentés, mais surtout s’était son regard transcendant qu’il tenait de son ancêtre feu roi Ulfric qui permettait de le reconnaître. A ses côtés se trouvait sans doute le fameux seigneur Stalion. Avec sa grande taille, son air solennel, fier et charismatique, il arrivait à dégagé une certaine prestance dans la pièce. Tous deux étaient des nordiques de haute lignée dynastique et puissante à ce jour, Sifit quant à lui était de petite noblesse dans une région reculée de Bordeciel et surtout il était de race impériale. Il y en avait bien des impériaux ici, les ambassadeurs et le régent de Solitude en faisaient partis mais Sifit était un cas exceptionnel. Le mépris que le haut-Roi et de sa Main envers tous ce qui n’était pas nordiques était connu de tous. Que penserait-il de Sifit, lui qui rien ne le destinait à son nouveau rôle de chambellan? Cette question-là pouvait attendre, en tant qu’invité, il était de son devoir de remercier le maitre de cérémonie pour l’hospitalité. Il se dirigea donc vers les deux hommes et après une révérence commença à leur adresser la parole.


Sire, je m’excuse de mon retard, les affaires de mon maître ne pouvaient attendre, j’ai donc pris des dispositions pour résoudre certains de ces problèmes et ainsi le soulagé de besognes qui ne mérite pas son intention. Je remercie par ailleurs votre grâce de m’avoir invité à ce somptueux banquet. La nourriture doit être des plus succulentes et la beauté de votre salle du trône est digne des chants dédiés à Sovengard.

Le roi répondit d’un sourire et d’un hochement de tête montrant sûrement sa compréhension et la satisfaction de la description faîte par le chambellan. Sifit adressa ensuite la parole à la Main du roi.

Seigneur de BlackCastel, c’est un immense plaisir de vous rencontrer enfin. Vos exploits et l’implication de votre part au conflit entre les hommes et les elfes du domaine Aldmeri ont permis d’avoir enfin la paix en Bordeciel. Si je n’étais pas plus gêné que je ne le suis à présent, je pourrai vous dire mon admiration. En effet en l’espace d’un seul mois vous avez réussi là ou plus d’un serviteur de notre majesté avait échoué. La reprise de l’île de Solstheim et surtout la sécurité que vous avez tant bien que mal réussi à instaurer est pour moi un modèle à appliquer en Bordeciel !


Dernière édition par Sifit le Jeu 28 Nov - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Mer 27 Nov - 23:12

Je me préparais dans les quartiers que m'avait prêté le roi pour la soirée, deux de ses vassales mes préparaient mon armure, me la mettaient, j'aimais profondément cette armure, belles, raffinée... Un des hommes vint à moi et me présenta la cape rouge, je lui fit un signe de tête et celui-ci se mit au travail, il accrocha le noble tissu au plastron.
J'étais-donc prêt.

Je traversais un long couloir à la sortie des quartiers, celui-ci menait à la grande salle du trône, qui occasionnellement, était une salle de banquet ce soir là. On pouvait déjà écouter les rires et les conversations de ces nobles seigneurs profitant de la fête, les bardes chantant et jouant des instruments pour rythmer la soirée.... Tous les grands énarques, ainsi que les hautes personnalités politiques se tenaient ici, il y avait même les Elfes. J'ouvrit la porte, et là, ce fit une explosion de couleurs, de personnes vêtues de toutes les nuances possibles et inimaginable, ils avaient sortit leur plus beaux accoutrements.

Je reçus quelques salutations, peu de félicitations cependant pour la prise de Solstheim... en réalité, je n'étais guère apprécié, certains ne comprenaient pas qu'en aussi peut de temps, j'eus la possibilité d'accéder à un tel grade. Compréhensible d'un côté, ces Jarls sont des membres du royaume depuis bien plus longtemps que moi, cependant, ce ne sont pas eux qui ont entreprit  une action en faveur de Bordeciel...

La soirée débutait seulement, la bonne ambiance était là, cette soirée marquait un renouveau dans l'Histoire de Tamriel, pour une fois, nous n'étions plus en guère, la paix était à nos portes.
Je m'approchais de Nelgar Sombrage sous les yeux guetteurs des invités. Je le salua d'un signe de tête, deux personnes qui se comprennent n'ont pas besoin de parler.

Un homme vint à moi, je ne le connaissais ni de titre ni de vue, il m'adressa la parole et me fit:


"Seigneur de BlackCastel, c’est un immense plaisir de vous rencontrer enfin. Vos exploits et l’implication de votre part au conflit entre les hommes et les elfes du domaine Aldmeri ont permis d’avoir enfin la paix en Bordeciel. Si je n’étais pas plus gêné que je ne le suis à présent, je pourrai vous dire mon admiration. En effet en l’espace d’un seul mois vous avez réussi là ou plus d’un serviteur de notre majesté avait échoué. La reprise de l’île de Solstheim et surtout la sécurité que vous avez tant bien que mal réussi à instaurer est pour moi un modèle à impliqué en Bordeciel !"


Je fis un léger sourire et lui répondit:

-Soyez assuré que la politique que je mènerai sera aussi efficace que la bataille que j'ai mené à Solstheim.

Une fois ma phrase terminée, je le salua d'un mouvement de tête et repartit du côté des tables. Nelgar fit intervenir son chambellan pour appeler au calme et au silence. Celui-ci invita  les personnes à prendre place.
Le Haut-Roi fit une léger discours, présentant son humour ce soir, la joie qu'apportait et cette paix et finit par me présenter pour que je puisse parler.

Je me leva de la table silencieusement, et me dirigea vers le centre de la grande salle, le silence ... voila l'unique seigneur qui régnait dans la pièce, seul mon armure faisait du bruit quand je marchais. Une fois arrivé au centre je m'arrêta et posa un regard sur chacune des personnes de la salle et je prit la parole:

- Je tiens d'abord à remercier le Haut-Roi Nelgar Sombrage pour le privilège qu'il m'accorde. Je tacherai d'être digne du Royaume de Bordeciel.
Nous sommes aux portes d'une nouvelle ère, un temps de paix s'ouvre à nous, mes Seigneurs, j'ai de grands desseins pour Bordeciel, un avenir radieux peut s'offrir à nous. Cependant, nous sommes en proie à une crise dû à cette guerre maintenant terminée...


( je pris une voix légèrement plus grave et continua le discours)
Bordeciel est victime d'une délinquance ne cessant d'augmenter, cette rébellion d'insurgés va être matée. J'ai décidé de mener une politique sans pitié envers les opposants au gouvernement. Ils seront traqués et exterminés. Les lois de notre Royaume vont être réformées, et rigidifiées, pour assurer la stabilité, et l'ordre aux seins de notre patrie !
Notre gouvernement à longtemps été corrompue par des Jarls non fidèle au Haut-Roi, mais cette époque est révolue ! Qui osera remettre en question les décisions royale sera jugé et condamné pour ses crimes ! Il n'y a pas de place pour la trahison, pas de place pour le doute, pas de place pour le mal, qui ronge depuis trop longtemps, l'armure de cette nation !
Notre économie ira principalement dans l'armée, et la reconstruction de Bordeciel. Les secteur délaissés seront reconquis. Dès demain sera organisée une grande campagne militaire, dans le but de pacifier Bordeciel de ses ennemis de la nation !


Et je retourna m'asseoir, toujours dans les plus grand des silences. Nelgar Sombrage savait très bien qui il avait choisit comme Main du Roi, il s'attendait surement à un tel discours. Le but était de marquer les esprits....

________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Jeu 28 Nov - 14:54

Le Souverain avait accepté les excuses du noble chambellan de Markarht et aquieça ses paroles d'un hochement de la tête. Ensuite, il demanda à son chambellan de faire taire tout le monde...il était temps d'entamer les discours...

Lorsque le silence prit la place du bruit de fond des festivités, Nelgar prit la parole:


-Seigneurs et dames du royaume, cela fait bien longtemps que je n'ai plus entamer de tel discours...aujourd'hui  c'est en présence des peuples et des dieux que nous faisons Main du Roi, Edvard de la maison Stalion...les Stalions une famille à l'origine impériale qui lors de temps troublés vint migrer en Bordeciel, autrefois lié à la cause de mon ancêtre, le souverain réformateur de Bordeciel, le héros de tout les vrais fils de notre patrie, Ulfric Sombrage. Après la guerre civile, les Stalions se sont isolés de nos terres vivant à BlackCastel, une île au nord de celle-ci...Mais, Edvard de BlackCastel accepta l'ajout de ses terres à Bordeciel. Légitimant nos deux territoires. Plus tard, il reprit Solstheim et nous la confia sous forme de don...comme vous le savez, nous avons ensuite à nouveau confier l'île aux mains des Dumners de Morrowind pour assurer un accord diplomatique avec ceux-ci.

Le Haut-Roi marqua une courte pause et ajouta:

Tout comme le mien, le sang du seigneur Stalion regorge d'Histoire, ses ancêtres, témoins, de nombres époques capitales en Tamriel...C'est avec fierté que moi, souverain légitime du Royaume de Bordeciel, héritier de la cause d'Ulfric Sombrage dans sa lutte pour faire prospérer notre patrie, moi, Nelgar Sombrage, je confie le titre de"Main du Roi" à Edvard Stalion de BlackCastel pour m'accompagner dans cette lutte de pacification et de prospérité sur nos terres...Le Lion accompagnera donc l'Ours au pied du trône...En tant que Main du Roi, seigneur Stalion, puissiez-vous profiter des privilèges que cela vous apporte et prendre en compte les responsabilités pesant désormais sur vos épaules...une nouvelle époque s'annonce, les débuts seront difficiles, nous devrons, tous, nous adapter à ce changement de gouvernement. Je vous laisse à présent, partager quelques mots aux invités ici présents...


Edvard se leva ensuite, entamant lui aussi un discours, décrivant les futurs changements qui allaient se produirent en Bordeciel...Les riches seigneurs applaudirent autant Nelgar qu'Edvard et avant de reprendre les festivités, Nelgar demanda à tout le monde de bien vouloir le suivre...

Ils marchèrent en direction des portes du Palais des Rois qui s'ouvrirent presque comme par magie, à l'extérieur...une armée en masse rassemblée dans la cours du Palais...

Les membres de la Régence furent bouche bée à la vue d'une telle armée...Nelgar avait voulu démontrer la puissance de la toute nouvelle armée du Royaume, comme l'avait annoncé Edvard, les dépenses militaires allaient être une priorité pour pacifier les terres nordiques de l'anarchie ou des renégats voulant s'imposer au dessus du Haut-Roi et de sa Main. Nelgar dégaina son épée, dont l'acier reflétait la bravoure de son porteur et la pointa en oblique vers les cieux formant une perpendiculaire exacte entre son bras et son corps. L'armée s'avança alors en direction des portes de la ville d'une démarche solennelle. Les soldats portaient tous une armure de plate avec un heaume constitué de la même matière, les officiers portaient de courte cape au niveau des épaules ornée du blason des Sombrages et des Stalions.  Les talons de leurs bottes claquaient sur le sol marbré en produisant un rythme assez entraînant, l'échos de leur pas synchroniser se faisaient entendre du cimetière jusqu'au Quartier Gris voir même au delà Vendeaume. La populace se rassembla à chaque coté de l'attroupement de soldats. Certains les acclamaient...d'autres voyaient en cette puissante intimidation militaire, une menace grandissante.

Continuant leur progression vers l'extérieur, les soldats avaient la tête haute et le visage fière sous leur heaume de fer. Escorter par des gardes royaux, la Main et le Haut-Roi suivaient lentement la progression de l'armée, eux même suivit par la totalité des Jarls, leurs chambellans et des diplomates étrangers présents en Bordeciel. Quelques flocons de neiges commencèrent à tomber des cieux...encore un signe de la part de Talos...les divins encouragaient l'avènement de ce nouveau régime politique.

Quelques instants plus tard, l'armée quitta la ville se sépara en garnison se dirigeant chacune vers toutes les villes de Bordeciel...

Le Haut-Roi et tout les autres repartirent au Palais des Rois pour finir ce qu'ils avaient commencer...à leur arrivé, de nouvelles pièces de viandes avaient été placées, celles-ci semblaient encore plus savoureuses que les précédentes. Nelgar s'installa sur son trône avec à ses cotés Edvard, il lui annonça:


-L'armée qui vient de quitter la ville, va rejoindre chaque capitale de châtelleries, autrefois, les Jarls possèdaient une certaine indépendance désormais, ils devront obligatoirement se soumettre au décision de la Couronne, sous peine de se faire destituer et condamner. Je pense que c'est suffisament radicale...pour le moment. Les soldats d'élites que j'ai ordonné d'envoyer, nous serons fidèles jusqu'à la mort. Il est temps de rendre à Bordeciel sa gloire d'antan. Tu es la quatrième Main du Roi qu'ait connu le Royaume, tâche de faire preuve de stratégie, nous devrons mener une lutte sans loyauté face à nos opposants. La loyauté n'existe pas en politique...mais je suppose, que je tu es suffisament compétent pour savoir cela. Tu as désormais tout les pouvoirs...tu seras jalousé, n'ai pas confiance aux Jarls, certains d'entres-eux se sont montrés distants lors de la guerre...il faudra les tenir à l'oeil et les obliger à nous obéir par TOUT les moyens.

Le Haut-Roi se redressa sur son trône et observa la totalité des invités...il sentait la sensation de puissance que lui apportait un tel pouvoir...être Haut-Roi était une tâche ingrate et difficile, mais elle était aussi et surtout un moyen d'assouvir tout les désirs possibles et inimaginables. Désormais, Edvard allait goûter au réel pouvoir...ils avaient bien plus qu'une simple population d'une île à diriger...c'était tout un peuple aux yeux du monde entier.

Les relations entre le Haut-Roi et sa Main n'avaient cesser de s'accroître au fil du temps, c'était presque une relation fraternel...ils avaient tout les deux perdus un frère...celui de Nelgar avait été emporté par la maladie tandis celui d'Edvard avait été assassiné par le Thalmor lors de la guerre...un lien profond réunissait ses deux hommes, un lien de pouvoir, de prestige et de profond respect...

A gauche, des étendards arborant l'Ours des Sombrages ornaient les murs tandis qu'à droite ceux-ci furent décorés par le Lion d'or des Stalions...tout deux de grands prédateurs mais n'ayant aucune raison de se combattre, l'union fait la force...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Dim 1 Déc - 4:02

La soirée fut très longue, suite au discours, la fête fut des plus plaisante, une parade avec la garde avait été organisée pour le roi. Sur le coup, ça me paru trop officiel comme cérémonie, mais ce n'était pas déplaisant. Je me souviens de bon nombres de visages de Jarl m'ayant applaudit juste après ce discours. La moitié d'entre eux sont des ingrats qui n'ont rien fait pour aider Bordeciel durant la guerre, et maintenant, certains se plaignent que plus rien ne va.

Cette bande de Jarl incompétents seront remis dans les rangs et se plieront à nos volonté. La Roi a peut-être eu la clémence de les laisser faire leur vie dans leur châtellerie, moi, je n'aurai ni la patience, ni cette même clémence. Ils apprendront à respecter et à se plier aux exigence pour que l'ordre et la stabilité puisse être mise en place pour aboutir à une vie commune plus paisible.

Beaucoup de choses allaient changer maintenant, énormément...


Je m'étais éclipsé après le défilé dans les quartiers que m'avait prêté Nelgar Sombrage pour la séjour. Je m'étais installé à un bureau pour pouvoir griffonner quelques notes suite à cette soirée. Il était clair net et précis que la difficulté première allait d'être de relever Bordeciel de cette période d'après guerre, et d'instaurer l'ordre par la force. Bon nombre de groupuscules illégaux nageaient en la nation, il était impératif d'en réduire l'effectif. Talos seul sait qu'il était impossible de purifier l'état souverain de tous les malfrats, mais le but était d'envoyer un message pour rappeler que le gouvernement seul est maître des lieux.


J'écrivais-donc quelques lignes d'un projet à venir, une chose qui me semblait être une chose d'élémentaire pour bien entreprendre la conquête de l'ordre lorsque... Une personne frappa de manière assez violente à la porte.


- Entrez.

- Mon Seigneur, j'ai les informations que vous nous aviez réclamé...

- Bien remettez-les moi.

- Mon Seigneur, veuillez m'excuser, mais est-ce conforme à la loi ce que vous désirez entreprendre ?

Je me leva du siège sur lequel je m'étais installé et m'approcha face à l'homme...

- La loi, c'est moi qui la dicte, je ferai ce qui est nécessaire, oseriez-vous redire quelque chose à cela ?

- Excusez-moi, je ne voulais nullement vous offenser, c'est que j'ai une famille et si l'on m'avait vue faire ce que j'ai fait.... je pourrai bien être exécuté.

- Alors pourquoi avoir choisit le rôle d'informateur plutôt que de travailler dans un champs, ne posez plus de questions, si vous avez travaillé de manière professionnelle, personne ne vous aura remarqué, quitté la pièce, de suite !

L'homme exécuta les ordres sans broncher, le rôle d'informateur était certes dangereux, mais cette dangerosité faisait du métier une vocation.
Je déroula le parchemin sur lequel reposait les informations écrites que j'avais exigé. Je pris une légère inspiration et commença à survolé chacune des lignes du texte inscrites sur le papier... et, je fis un sourire au coin de la bouche. Mes interrogations devenaient des affirmations. Je savais maintenant quel allait être mon premier acte en tant que Main du Roi.


Je me levais et, rangeais mes notes dans un trousseau sur la ceinture de mon armure, puis, je me dirigeais vers le feu de cheminée pour brûler cette lettre dont je m'étais imprégné de l'idée du contenue...

Les affaires étant terminées, je retournais à la "fêtes", les Jarls étaient toujours avec leur chambellan à festoyer autour des grandes tables avec les quelques autres politiques de Tamriel, puis, je me dirigea vers le Haut-Roi, qui sans doute ne lassait-il à long terme des fêtes, avait décidé d'aller s'installer sur son trône. Je m'approcha et le lui fit:


- Bien le bonsoir Nelgar, je suis fort désolé, mais je viens de quérir certaines information, je crois fortement que mon séjour à Estermarch va durer légèrement plus longtemps que je le voulais à la base.

Personne ne nous écoutait, je regarda en arrière, ils parlaient tous entre eux à voix hautes et festoyaient, puis, je me retourna de nouveau vers Nelgar.

- Je ne fais pas confiance à la moitié d'entre eux, et pas la moitié non plus ne vous a aidé lors de la guerre, ces gens-ci font partit de mes prochaines réformes. Si je n'étais pas d'humeur à être clément, je les aurai jugé de traîtres.

Puis, je repartis pour mes quartiers. La nuit allait être longue...

________________________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   Sam 7 Déc - 18:26

Avant de partir se coucher, Nelgar avait eu la soudaine envie de se recueillir auprès de Talos, il s'équipa d'une large cape sombre pour masquer son identité et, distrait, il c'était dirigé vers le Temple de Talos.

L'atmosphère était calme, personne à part le souverain ne se trouvait dans le temple surtout à une heure aussi tardive, le Haut-Roi, son visage toujours voilé par une large capuche sombre s'agenouilla devant l'autel et pria...

Il voulait recevoir la bénédiction des divins avant d'entamer les grandes réformes prévues par lui et sa récente Main du Roi. Les Sombrages ont toujours été de fervant croyant, ayant défendu le culte de Talos lors de la Guerre Civile, ils sont fière de pouvoir aujourd'hui à nouveau l'honorer. Après plusieurs longues minutes de prières, le Haut-Roi se releva et alluma une bougie en l'honneur du dieu des Hommes.

Lorsqu'il sortit du Temple, il remarqua qu'une légère neige tombait des cieux, ses pas s'enfonçaient dans celle-ci offrant une sensation assez agréable. Une fois retourné au Palais des Rois, il remarqua qu'on avait déjà remarqué son absence, un émissaire semblait être arrivé, ce n'était pas normal. Nelgar ôta sa cape et partit à sa rencontre:


-Salutation, vous semblez venir de loin, qui êtes-vous ? En ce qui me concerne, je n'ai pas besoin de me présenter...

-Certes, mon nom est Galandemor, envoyé de la Nouvelle Nation Aldmer d'Elsweyr, je dois vous parlez de toute urgence d'une transaction entre vous et le de feu Mane d'Elsweyr.

-Ah...? Rétorqua Nelgar remarquant que la personne sous cette capuche était un Haut-Elfe.

-Le nouveau Gouverneur d'Elsweyr en fouillant les archives a découvert que vous auriez envoyé en Elsweyr, un artefact appelé le "Coeur des Neiges".

-C'est exact...

-Nous avons trouvé un rapport secret émanant de la Marine Khajiite annonçant que le navire transportant l'objet n'était jamais arrivé à destination...personne ne sait ce qu'il est devenu...ni le navire et ni ce qu'il transportait. L'ancien gouvernement d'Elsweyr avait prit la décision de caché la nouvelle pour éviter d'attiser les foudres des nordiques qui en sachant que les Khajiits auraient perdus aussi bêtement un artefact représentant autant de valeur pour le peuple du nord.

-Ils ont fait une erreur, car aujourd'hui...on sait la vérité.

-Voilà, le gouverneur Fideïl, Nelgar se crispa en entendant ce nom, un autre membre de cette famille avait tué son père lors de la guerre, espère racheter les erreurs de l'ancien régime en vous l'annonçant par mon intermédiaire, il vous partage ses plus sincères excuses.

Nelgar répondit à contre coeur:

-C'est lui que nous devons remercier, sans ça nous n'aurons pas appris la vérité aussi tôt...il n'y a aucune piste sur l'artefact alors ?

-Non...mentit l'Altmer qui ne voulait pas dévoiler toutes les informations que possédaient le Thalmor.

Nelgar hocha la tête affichant un air de déception.

Galandemor savait que le Thalmor avait lancé plusieurs expéditions à la recherche du Coeur et que tout les indices semblent les mener à une organisation secrète. Mais préférant que les Nordiques ne recouvrent jamais l'objet précieux, le Thalmor n'avait alors plus qu'une solution, ne rien dire et laisser le destin s'exprimer.

Le lendemain...

Nelgar annonça à son Chambellan d'annoncer à Edvard, qu'il pouvait user de tout les moyens tant qu'au final, ceux-ci soit bénéfique pour Bordeciel. Une nouvelle ère débutait en Bordeciel...

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle ère...[Flash-Back, PV Sifit et Edvard]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skyrim RPG :: Rp :: Chatellerie d'Estemarche :: Palais des Rois-
Sauter vers: