Skyrim RPG

Forum fermé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Mar 10 Sep - 22:10

Rp Flash back

Nous avions apprit la défaite de Solstheim, c'est une île que recèle bien des mystères et de richesses, cependant, surpeuplée de dunmers.

BlackCastel était comme bien souvent... surplombée de larges nuages noirs. Ce temps annonçaient une tempête en mer, le vent commençait à se lever de même, l'air était froid et humide.
La population de la cité commençait à rentrer dans leurs demeures, les gardes accéléraient leur rondes. Les vagues froides de la mer du Nord venaient se fracasser contres les roches supportant la cité. Le fraccas de celle-ci provoquait des bruits assourdissants.

Depuis les hautes tours du grand château, le spectacle était impressionnant, la masse noire au loin s'approchant semblait fort menaçante. Foudre, grosses averses, vent... La météo qui rend BlackCastel encore plus sombre que ce qu'elle ne l'est vraiment.


Je me trouvais dans ma chambre, assis sur un gros fauteuil face au feu crépitant dans la cheminée. Je lisais les quelques missives que j'avais reçu, provenant de Bordeciel et autres lieux.
En jetant quelques coups d’œil rapide sur les cachets et emblèmes se trouvant sur les lettres, je vis un aigle, symbole du Thalmor, il n'était point compliqué de deviner que cela était probablement un lettre de menace, il ne devaient pas apprécier le fait que les agents du Thalmor de leur ex ambassade aient fait naufrage près d'Aubétoile. Bref, Talos seul sait que j'en avais rien à faire de cette lettre venant du Thalmor.
Je ne pris pas la peine de l'ouvrir, je la jeta dans le feu.

Il y avait encore quelques autres lettres, certaines, la majorité, étaient les chiffres des pertes de l'Alliance et du Thalmor lors de la bataille à Solstheim, les voulais un maximum de nouvelles venant des informateur envoyés sur les continents.
Une lettre en particulier attira mon attention, celle-ci était signé de la main même de Nedgar Sombrage, Haut-Roi de Bordeciel, la lettre arborait l'ours imprimé à même la cire rouge. J'ouvris la missive à l'aide d'un grand coupe-papiers. Je l'ouvris avec grand soin, dans celle-ci m'était écrit que, le Haut-Roi avait été tenu au courant de mes attentions positives envers l'Alliance par l’Ambassadeur Mathias. Le Haut-Roi lui-même avait tenu à être présent pour officialiser l'entré en politique de guerre contre de le Thalmor de la maison Stalion et ses fidèles.

Le Lion et l'Ours dans la même cage, deux symboles forts de la nature réunit dans la même cage. Voila ce, à quoi allait correspondre cette entrevue.

La pluie tombait fortement sur les toits du château, les vent frappaient contres les épais murs de roche volcanique. La foudre tombait, éclairant pendant des fractions de secondes tous le ciel. Je déposa le coupe-papier et les lettres sur le bureau et me mit assis dans mon fauteuil près de la chaleur du feu. J'esquissa un léger sourire et me releva pour me diriger vers la grande table sur laquelle se trouvait la carte de Tamriel. Deux pions en bois noir en forme de dragon de l'Alliance se trouvait sur Solstheim avec deux Aigles du Thalmor... je fis reculer un pions de l'Alliance sur Bordeciel et fit tomber le deuxième de l'Alliance qui se trouvait sur Solstheim. Je déplaça le pion en forme d'Ours sur BlackCastel, je me remit à sourire une fois de plus, et retourna m'asseoir dans le fauteuil.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Mer 20 Nov - 22:55

Compte du Staff jouer par: "Ri'Azzad"

5 ans avant la période actuelle du forum.

Nelgar émergea à toute vitesse de sa chambre, tout en rajustant ses épaulières. Il bouscula une recrue, qui voulut protester avant qu’un regard noir ne la fasse taire. Il ne manquerait plus qu’il se fasse rabrouer par un bleu, un bambin. Surtout alors qu’il était déjà d’une humeur massacrante.

On lui avait annoncé le matin même qu’il partait avec la délégation en partance pour BlackCastel.  Le Haut-Roi emprunta un par un les escaliers jusqu'à atteindre la salle du trône, une expression stressée et fatiguée sur le visage, ses paupières semblaient retombées sur ses paumettes, il n'avait plus dormit depuis une semaine.


-Erwin !

Tonna le souverain à son chambellan.

-Votre grâce ? Que puis-je faire pour vous servir ?

-Il suffit de tes mascarades, serpent, je désirerais que tu prépares un navire en direction de BlackCastel, j'ai envoyé une missive au Seigneur Stalion, il y a peut pour lui partager mon désir de redécouvrir la ville de BlackCastel sous sa régence. Cela fait plus de quatres décenies que je n'y suis plus aller, j'étais encore un nabot la première fois où j'ai foulé ces terres, autrefois une place forte lier à la cause des Sombrages...mes ancêtres. Aujourd'hui, elle est indépendante de Bordeciel. Je pense qu'il est temps de s'unifier avec cette ville, mais j'aimerais connaître son Seigneur avant de l'accueillir dans mon royaume.

-De suite, majesté, je vais demandé aux gardes de préparer le navire pour votre départ, désirez-vous changer de tenue ?

-Certes, préparez-moi la tenue traditionnelle des Jarl de Vendeaume et la couronne d'Os, je tiens à honorer la mémoire de mes ancêtres aujourd'hui. J'ai de nouveau rêver, au delà des brumes de Sovngarde, j'ai vu un avenir pour Bordeciel...un avenir terrible, il faut une issue rapide à la guerre si nous ne voulons pas ruiner l'héritage ceux qui nous ont précédés sur ces terres. Il faut en finir avec cette guerre d'une manière ou d'une autre...la prise de Solstheim m'a déjà terriblement touché, des nordiques, certes des Skaals, ayant tourner le dos à nos cultes, sont maintenus en esclavage par des oreilles pointues...je ne permettrais pas un tel déshonneur pour notre ethnie.

-Je comprend, si seulement ces Khajiits auraient remportés cette bataille, nous ne serions pas dans une telle situation...

-Au diable, ces hommes-chats, ils me gênent depuis bien trop longtemps avec leur fourberie, je suis content qu'ils aientt rapatrié leur maudit ambassadeur, Mathias de son vrai nom "Ratazzade" ?

-Ri'Azzad, votre grâce.

-Comment oses-tu contredire ton souverain de la sorte ? Les noms de ces maudits Khajiits ne me conviennent pas...

-Pardonnez mes fautes, je tâcherais de ne plus recommencer...

*Mais qu'est-ce que j'ai mérité pour avoir une bande d'incapables à mes cotés...il me faut de véritables nordiques comme lors de l'avènement des Sombrages...* se dit le Haut-Roi au fond de lui affichant comme un air de nostalgie sur le visage.

-C'est cela oui...

Nelgar se leva de son trône en pierre et se dirigea vers la salle de commandement, observant les postions de l'Alliance et du Domaine Aldmeri...Il repensa à tout les évènements passés lors de cette période, la mort de son père par la main du général Thalmor: Eroe Fideïl. La transaction du Coeur des Neiges, une ancienne gemme spirituelle constitué par des dragons dans le but d'accueillir l'âme du Dovahkiin contenant l'entièreté de sa puissance. Nelgar avait jugé qu'un soutien militaire plus évolué de la part des Khajiits auraient été plus utile qu'un vieil objet mystique, malgré les réprimandes de l'Académie de Fortdhiver. Et aujourd'hui, il se rend compte que les Khajiits ont échoués, nombres des troupes Khajiits sont mortes lors du raid de Solstheim. De plus, le Fort Secunda rassemblant la majorité des forces Khajiits de réserves semblent avoir été désertés en apprenant les nouvelles de Solstheim.

De plus, l'ambassadeur dû à ses blessures semble être retourner en Elsweyr...les Khajiits vont payer cet affront d'une manière ou d'une autre...

Mais ce qui perturbait l'esprit du Haut-Roi était surtout ce Stalion, il avait d'abord soutenu le Domaine Aldmeri et récemment, il semble les avoir chasser de son domaine...où est donc la logique dans cette histoire...il fallait profiter de ce moment pour rallier le Seigneur de BlackCastel à la cause de l'Alliance...

Récupérer Solstheim était aussi une priorité...de ce fait, Nelgar posséderait un moyen de pression pour convaincre Morrowind de rejoindre l'Alliance ou du moins la soutenir...les espions Khajiits ont tout de même révéler que les Redorans n'ont pas hésités à accueillir le Thalmor à Corberoc pour se débarasser de la "vermine", Khajiit et même les Skaals. Les Dumners, un peuple arrogant et prétentieux, se croyant supérieurs aux autres, rien avoir avec les nordiques...

Après s'être changer et avoir placé sur ses cheveux coiffés un minimum pour l'occasion, le souverain de Bordeciel sortit du Palais des Rois et se dirigea vers le peuple ayant à ses cotés une dizaine de gardes pour assurer son escorte. Il demanda à ce qu'on aille chercher son plus bel étalon aux écuries et mit pied à bord de l'impressionant navire nordique. Sa coque en bois reflétait les forêts de pins et ses voiles d'une blancheur éclatante représentait la neige éternelle qui tombait sur ces terres nordiques. Arborant sur son pavillon l'ours de la famille Sombrage, ils partirent en direction du nord longeant toute la côte est de Bordeciel...

Le lendemain,

Après une rude et froide traversée à travers les glaciers, Nelgar apperçu enfin les sombres murailles de BlackCastel, comme son nom l'indiquait, l'architecture de celle-ci rappelait les pierres noires venant des régions volcaniques aux alentours de Morrowind. Semblable à une fortification issue tout droit de l'Oblivion avec certes le style nordique bien représenter.

Lorsque le navire atteignit la côte aux abords de la forteresse, des miliciens relièrent la terre ferme et le navire à l'aide d'une planche en bois souple pouvant supporter le poids du Haut-Roi et de son cheval descendant rapidement du transport maritime. Les gardes à ses cotés, montant de magnifiques chevaux noir qui contrastaient avec l'étalon blanc du Haut-Roi. Ils se rapprochèrent des murailles de la cité.

Les grandes portes de BlackCastel, s’ouvrirent dans une plainte métallique discordante. Un groupe de cavalier, parfaitement rangés, émergea de l’ouverture, mené par un nordique moyennement agé en armure d'ébonite, la tête nue. L’armure du meneur était, pour la différencier des armures des autres soldats, parcourue de traits dorés. La lourde pièce renvoyait les éclats du soleil en cette belle mais froide matinée.

L’officier leva le bras, et le groupe de cavalier se fendit en deux. Les soldats se placèrent sur le long des bords de la route, comme pour accueillir le convoi royal. Seul l’officier était resté au milieu de la route

Le général  s’inclina gracieusement puis demanda au groupe des nouveaux arrivants de le suivre. Il fit volte-face avec son cheval, et le convoi s’ébranla à sa suite. Les soldats qui était sorti du palais se replacèrent en formation derrière, et fermèrent la marche.

Il était temps de faire la connaissance du Seigneur Edvard Stalion de BlackCastel !

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
Troupes régulières Nordiques
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Jeu 21 Nov - 1:11

Tamriel en fusion, nous étions aux portes de la guerre totale qui oppose l'Alliance d'un côté, et les Thalmors de l'autre. Deux camps défendant chacun la leurs causes... Nous Stalions, sommes au cœur du conflit opposant ces deux camps. Quand on représente un parti riche, l'engagement est obligatoire, et la neutralité impossible. Nous avons profité de cette guerre à notre avantage, profitant des ressources que peux apporter ces deux camps pour toujours plus élever notre développement économique.
Contrairement aux autres secteurs de Tamriel, nous ne souffrons pas de la guerre, notre économie n'en n'est pas affectée, nous ne faiblissons pas. Cependant, la menace ne vient pas là...
Les Thalmors, ces êtres à peine plus grand que l'homme, peau presque jaunâtre pour certains, grands yeux luisants, oreilles pointues et ego surdimensionné... Ce groupuscule là est le réel ennemi.
Racistes, fascistes... Fermés d'esprit, et à vide de pouvoir... Ces êtres maléfiques envahissent Bordeciel, ils veulent et prônent la suprématie Elfique, du moins, la leur... Ces vermines sont à bannir, chasser hors du territoire, éliminer leurs politiques, en faire des prisonnier de guerre et les exécuter pour montrer l'exemple. Instaurer la terreur pour les faire retourner sur leur Archipel .
Moi, Seigneur Edvard de la maison Stalion, souverain de BlackCastel me battrai jusqu'à la mort s'il le faut pour ne pas voir le Nord plier le genoux à ces sous-être. Ils ne feront pas de l'Homme un martyr.


Une missive avait été envoyée il y a peu, au souverain de Bordeciel Haut-Roi Nelgar Sombrage, une lettre le convoquant à BlackCastel pour débattre des affaires de politique et de guerre. Il était évident que pour tous, cette lettre allait aboutir à une entente. La perte de Solstheim, l'échec des Khajiit pour la reprendre, la désertion de ceux-ci de Bordeciel... Tout ces facteurs péjoratifs entraînaient peu à peu l'Alliance à l'échec, malgré un effectif bien présent.
Les Nordiques sont un peuple guerrier et fier, aujourd'hui, nous allions accueillir le leader de ceux-ci. Le Haut-Roi de Bordeciel, emblème politique du Nord.
Il devait être conscient des difficultés de l'Alliance, et en tant que fidèle Nordique, il devait être prêt à tout pour chasser le Thalmor hors du territoire.

Assis sur le trône, j'attendais patiemment mon invité d'honneur quand un homme vint dans la salle en courant.


- Mon Seigneur ! ... (dit-il à bout de souffle ) Mon seigneur... Le Haut-Roi est actuellement en train de marcher dans BlackCastel, il arrivera d'une minutes à ...

Il n'eut de la temps de terminer sa phrase que, juste derrière lui, la silouhette de Haut-Roi apparaissait. Ses gardes s'étaient rangés derrière lui, et la troupe de Vendeaume avançait jusqu'à moi.
Le messager fit une légère inclination  sans rien dire et repartit.

Je me leva, et descendis les quelques marches qui sur-élevaient mon trône...


- Seigneur Nelgar Sombrage, souverain d'Estermarch, mes plus sincères salutations.

Nous nous saluâmes dignement, et je repris parole.

- La salle du trône n'est point convenable à un tel débat, vos hommes on surement faim et grand soif, mes gardes vont les mener à un bastion dans lesquels ils vont pouvoir festoyer, manger et bien-sûr se détendre de leur voyage. Quant à nous, je vous invite à bien vouloir me suivre, je pense que vous devez avoir faim, venez-donc débattre de la raison à laquelle j'ai fait appel à vous, autour d'un banquet, je suis sûr que vous apprécierai le Sanglier qui a été préparé, ainsi que le vin raffiné qui provient de Cyrodiil.

Nous nous dirigeâmes vers la grande salle de banquet pour les hautes personnalité politiques de BlackCastel, une salle somptueuse avec une grande cheminée réchauffant la salle, une table sculptée dans les bois les plus massifs de Bordeciel, des drapeaux rouges ornant le lion d'or étaient accrochés au plafond et retombaient à hauteur de géant, la table était grande, les deux Seigneurs allaient s'installer à chacune des extrémités. La pièce dans laquelle nous nous trouvions avait beau être grande, nous avions beau être loin les uns des autres sur la table, nous arrivions grand même à nous entendre parler, la salle avait été conçut pour, toute la demeure seigneuriale avait été bâtit ainsi.

Nous commençâmes à discuter, et très sincèrement, Nelgar Sombrage était une personne très agréable avec qui parler, très professionnel, mais il savait être conviviale.


- Nelgar, je vais me permettre de vous parler très franchement, cette guerre contre les Thalmors est une cause noble, mais elle dure depuis bien  trop longtemps, je peux vous donner mon avis, je constate que les deux camps faiblissent peu à peu, aussi bien vous, que les Elfes de l'Archipel, vous, vos ressources économiques et vos soldats s'épuisent peu à peu, sur le plan économique, vous perdez face aux Thalmors, vous ne pouvez plus vous permettre autant de d'investissement qu'avant, cependant, sur le plan des ressources en effectif vivant, vous êtes bien au dessus, les soldats dans l'armée de l'Alliance sont nombreux, les Thalmors eux sont peu, leur armée est faible et petite, chaque défaite dans lesquelles des Thalmors périssent en masse les affaiblissent peu à peu, c'est d'ailleurs ici qu'entre en jeu leurs ressources financière, la plupart du temps voyez-vous, ils paieront pour envoyer d'autres se battre à leur place. Ils savent que leur armée est le point faible. Nelgar, j'ai de grands desseins pour l'avenir de Bordeciel...

Nelgar étudia ses paroles et les prit en compte, il pouvait avoir l'avis d'un œil critique, et pour l'instant... externe à cette guerre.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Jeu 21 Nov - 21:38

Après avoir traversé les tentaculaires rues de BlackCastel, le haut-roi et ses sujets arrivèrent au Palais. Des domestiques vinrent les accueillirent et les guidèrent jusqu'à la salle du trône.

L’éclat des torches faisait scintiller les plaques d’armure des gardes, et la lumière allait se refléter sur les murs sombres du Palais. Les soldats atteignirent enfin le haut des escaliers, et s’avancèrent dans la salle du trône.

Au fond de celle-ci, juchée sur un trône, se tenait un homme, il avait à peu près le même age que Nelgar. Ses mains, simplement posées sur les accoudoires du trône, montrait, par leur fermeté, toute la puissance de l' homme. En apercevant les soldats et le Haut-Roi, il releva avec finesse ses fins sourcils, révélant deux yeux d’un bleu/gris profond.


Le Seigneur de BlackCastel descendit de son trône et vint accueillir le Haut-Roi de Bordeciel avec quelques paroles plus que bienvenue en temps de guerre:

- Seigneur Nelgar Sombrage, souverain d'Estermarch, mes plus sincères salutations.

Nelgar fit un signe respectueux de la tête au seigneur et répondit d'un ton égal:

-Bonjour à vous, seigneur du Nord, je n'oublierais jamais la prestance de votre forteresse qui n'est pas sans me rappeler les pierres sombres de Vendeaume, soit, je pense que vous savez la raison de ma venue ?

Il rétorqua à la suite invitant Nelgar à le suivre:

- La salle du trône n'est point convenable à un tel débat, vos hommes on surement faim et grand soif, mes gardes vont les mener à un bastion dans lesquels ils vont pouvoir festoyer, manger et bien-sûr se détendre de leur voyage. Quant à nous, je vous invite à bien vouloir me suivre, je pense que vous devez avoir faim, venez-donc débattre de la raison à laquelle j'ai fait appel à vous, autour d'un banquet, je suis sûr que vous apprécierai le Sanglier qui a été préparé, ainsi que le vin raffiné qui provient de Cyrodiil.

Le Haut-Roi baissa la tête et termina avant de se diriger aux cotés d'Edvard:

-Du sanglier ? J'ai hâte, vous connaissez donc les goûts de ce que l'on pourrait appeler un "authentique" nordique. Voilà qui me rassure, il me faudrait plus de gens comme vous...je vous suis, seigneur Stalion.

Les gardes royaux se séparèrent pour la première fois des gardes du Haut-Roi, celui-ci avait d'ailleurs juger Edvard digne de confiance...

En entrant dans la pièce, le Haut-Roi inspira longuement, sentant les odeurs de la viande griller lentement au bûcher, la boisson couler à flot dans les coupes composées d'or et d'argent. Les deux dirigeants s'installèrent à leur place respective et patientant un bref délais avant de découvrir leur premier plat, ils continuèrent leur conversation à l'abri des curieux sous le bruit des nobles festoyant dignement la visite du Haut-Roi à BlackCastel. Edvard commença d'un ton franc et directe:


- Nelgar, je vais me permettre de vous parler très franchement, cette guerre contre les Thalmors est une cause noble, mais elle dure depuis bien trop longtemps, je peux vous donner mon avis, je constate que les deux camps faiblissent peu à peu, aussi bien vous, que les Elfes de l'Archipel, vous, vos ressources économiques et vos soldats s'épuisent peu à peu, sur le plan économique, vous perdez face aux Thalmors, vous ne pouvez plus vous permettre autant de d'investissement qu'avant, cependant, sur le plan des ressources en effectif vivant, vous êtes bien au dessus, les soldats dans l'armée de l'Alliance sont nombreux, les Thalmors eux sont peu, leur armée est faible et petite, chaque défaite dans lesquelles des Thalmors périssent en masse les affaiblissent peu à peu, c'est d'ailleurs ici qu'entre en jeu leurs ressources financière, la plupart du temps voyez-vous, ils paieront pour envoyer d'autres se battre à leur place. Ils savent que leur armée est le point faible. Nelgar, j'ai de grands desseins pour l'avenir de Bordeciel...

Nelgar se gratta la barbe, petite habitude qu'il avait prise lorsqu'il réfléchissait et formula sa réponse:

-Vous êtes un homme de bravoure, un véritable nordique mon cher Stalion, parlant avec franchise et certitude. Des attributs dignent des plus hautes places dans notre royaume...vous faîtes cependant erreur, en sous-estimant l'armée du Thalmor, j'ai combattu pour défendre ma patrie lorsque la guerre a commencé, j'y ai perdu mon père et depuis ce jour, j'ai compris que sous-estimés ces maudites oreilles pointues n'est pas digne d'un roi tel que moi. Cependant, je vous l'accorde, l'armée du Domaine Aldmeri possède bel et bien une faiblesse...il y a moins d'une semaine, ils ont prit Solstheim, une île appartenant autrefois à Bordeciel, ensuite à Morrowind et aujourd'hui annexé au Domaine Aldmeri...mes informateurs ont apprit que le Thalmor comptait créer une forteresse pour ainsi créer une tête de pont avant ce qu'ils appelent "Le coup fatal", je pense que reprendre Solstheim est une priorité. Cependant, mon armée ne peut pas se permettre d'ouvrir un nouveau front à Solstheim, le Domaine semble raffermir ses postions en Cyrodiil et ces pleutres d'Impériaux m'ont demandés d'envoyer une quarantaine de garnisons pour les soutenir...me voilà donc bien embarassé. La reprise de Solstheim serait une action digne des contes d'Ysgramor en personne. Mais, j'aimerais que l'Histoire efface cette défaite causé par les Khajiits pour remplacer cela par une victoire remportée par des nordiques...vous savez je n'ignore pas vos affaires avec le Domaine Aldmeri avant les récents évènements. Ne voyez pas cela comme des menaces, mais, je vous demande de rejoindre l'Alliance des Neufs, vous devez choisir un camp...sans ça, nous ne pourrons jamais connaître une période de paix. Et je doute que vous voulez voir votre cité se faire réformer par divers gouverneures de l'Archipel de l'Automne...En rejoignant l'Alliance vous aurez le soutien de celle-ci...ça c'est une évidence...mais comme vous semblez être un homme d'avenir, un ambitieux et certainement pas un idiot, je peux vous proposez infiniment plus...vous semblez vous souciez de Bordeciel alors que vous ne faîtes même pas partie de celle-ci...que diriez-vous si cela changeait ? Je vous propose de vous ralliez d'une manière officiel à Bordeciel comme par le passé. Au départ, vous ne seriez que l'un de mes vasseaux comme tant d'autres, mais j'ai le pouvoir de vous procurez les moyens pour réaliser vos desseins pour mon royaume. Maintenant, tout dépend de vous et de ce que vous ferez. Mes exigences sont simples, soit vous rejoignez l'Alliance et rattachez BlackCastel à Bordeciel, alors je vous considèrerais comme un allié, soit vous restez dans votre forteresse seul contre tous...bien sûr, si vous vous démarquez des autres...je pense pouvoir vous considérez comme plus qu'un simple allié...le futur de Bordeciel est sombre, j'ai besoin de quelqu'un qui soutiendrait ma gouvernance, si vous servez bien l'Alliance et surtout Bordeciel, alors je pense que le peuple nordique pourra vous acceptez...dans le cas contraire, cette conversation est sans fondements...Certes vous perdrez votre indépendance, mais...rester seul contre tous est-il vraiment la solution quand...un avenir plus grand encore s'annonce ? Ce n'est pas à moi d'en juger...Ah ! Par Talos, voilà donc ce sanglier...venant de Bordeciel n'est-ce pas ? Vous voyez, unissons BlackCastel et Bordeciel, pour ne former qu'un, un ensemble nous créerons un avenir meilleur pour nos deux territoires. Nelgar arracha une part de viande sur l'un des os du sanglier, buva d'une traite et annonça à tous: "Pour l'avenir !"

-Pour l'avenir, annonça en coeur les politiciens présents au banquet.

-J'ai appris que votre frère avait été mystérieusement assassiné, il y a maintenant presque un mois ? Je n'ai parlé à personne de cette correspondance, c'était un messager du Thalmor qui l'a transportait à travers les marais non loin de Morthal...les gardes l'ont interceptés et arrêtés sur le champ, me confiant en personne le document sans le lire...j'ai pensé qu'il vous serait plus utile qu'à moi...

Nelgar passa discrètement le parchemin à Edvard se remémorant le contenu de celui-ci:

"Pour les yeux du Général Nauramor uniquement,

Seigneur, notre agent semble s'être exécuté avec brio, le frère de Lord Stalion est mort instantanément, ce pauvre bougre n'a même pas eu le temps d'appercevoir son tueur tellement celui-ci il semblait distrait...j'ignorais que ces nordiques étaient aussi stupides...Je ne sais pas si vous recevrez cette correspondance en temps et en heure, vu que j'ai appris que vous partiez à la conquête de Solstheim...général, je profite également de cette missive pour vous mettre en garde, il semblerait qu'Eroe Fideïl, général en chef de l'armée du Domaine en Bordeciel, même si je me doute que vous le connaissiez déjà...pardonnez mon manque d'autonomie intellectuel. D'après les rumeurs, il compte vous renvoyez à l'Archipel de l'Automne pour des raisons qui ne sont pas de mon ressort, j'espèrais vous prévenir pour que vous puissiez ainsi vous préparez au mieux à cette rencontre...J'ai fais en sorte de camouffler au mieux ce meurtre...même si je crains avoir oublier un détails...la tenue, mon agent et moi même portions nos tenues respectives aux troupes régulières des forces du Domaine...cependant cela pourra être considérer aussi comme un atout, ce chien de Stalion pensera surement qu'il s'agit d'imposteurs et que nous ne sommes pas aussi stupide pour laisser nos tenues...

Comme vous me l'avez demandé, j'ai fais passé le message à l'île de la Nouvelle Automne...ils apporteront le matériel pour la tête de pont dés que Solstheim sera en notre possession...

Puissiez-vous recevoir mes salutations les plus sincères le plus tôt possible...

Capitaine Raëndriel.

Gloire au Domaine Aldmeri ! "

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
Troupes régulières Nordiques
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Jeu 21 Nov - 22:50

Le Haut-Roi de Bordeciel fit un discours en réponse à mon introduction de débat. Il y exposa ses pensées sur ce qui avait pu être dit et prononcé. Il approuvait tout ce que j'avais pu conclure, il pensait cependant, que je sous-estimais les Thalmors... d'un côté, et de manière concrète, il était sûr, et nettement visible que je méprisais ces Elfes, cependant, je ne les sous-estimais pas, mes seuls actes contre le Thalmor étaient réfléchis, et je gardais la situation en main.

Nelgar me fit une proposition, il n'avait pas dû s'en douter mais je l'avais en partie fait venir à BlackCastel pour ceci, il me proposa d'intégrer l'Alliance, et d'annexer la cité neutre à Bordeciel.
Cela voulait dire perdre cette indépendance, mais apporter un soutiens à l'Alliance pour triompher de ces Elfes...
Ensuite, les cuisinier apportèrent le repas et après les crie de Nelgar nous fîmes de même.

"Pour l'avenir !"

L'invité savourait son repas, à dire vrai, je n'avais pas réellement faim, cependant, je ne me refusa pas une coupe de vin... je pris une chope et déversa celui-ci dans le récipient en métaux précieux. Ensuite, je reposa la coupe sur la table, et répondit à Nelgar Sombrage.

- BlackCastel est une ville fière et puissante, notre économie est sur-développée, l'or coule à flot de part et d'autres de tout Tamriel, notre armée et basée dans à pe près tous les lieux de Tamriel, vous avez raison, la maison Stalio ne peut plus rester neutre.
Cependant, en acceptant votre proposition, nous renonçons à une part de nous même, l'indépendance, mais, il faut voir ça d'un point de vue plus positif, si nous vous rejoignons, ça ne sera qu'un plus pour vaincre la menace elfique.
Mais je pense être en mesure de vous soumettre une légère requête, je réclame une certaine liberté d'action, les ressources économiques que ma famille détient ne serviront qu'au profit de ma propre maison, de même pour mon armée, sauf bien-sûr et bien évidemment, quand l'appel à la guerre sonne. Je vous parlais de dessein tout-à-l'heure, c'est un projet que moi et mes officiers mettons en place depuis un certains temps maintenant, cependant, le projet a été légèrement ébranlé à cause de la subite mort de mon frère, voyez-vous, il était un atout majeur dans mes plans. Cependant, rien est perdue un lion ne lâche pas sa proie aussi facilement.



En ayant parlé un peu plus de mes plans, j'essayais de mettre Nelgar en confiance, si nous devions nous unir, il fallait instaurer un climat de sûreté.
Le Haut-Roi profita du fait que j'eus parlé de mon frère pour me faire une annonce...


" -J'ai appris que votre frère avait été mystérieusement assassiné, il y a maintenant presque un mois ? Je n'ai parlé à personne de cette correspondance, c'était un messager du Thalmor qui l'a transportait à travers les marais non loin de Morthal...les gardes l'ont interceptés et arrêtés sur le champ, me confiant en personne le document sans le lire...j'ai pensé qu'il vous serait plus utile qu'à moi..."

Nelgar avait le visage figé, il devait-donc juger que l'heure n'était plus trop à la convivialité, une mauvaise nouvelle peut-être... Il me passa le papier, et je lis à voix haute :

- Seigneur, notre agent semble s'être exécuté avec brio, le frère de Lord Stalion est mort instantanément, ce pauvre bougre n'a même pas eu le temps d'appercevoir son tueur tellement celui-ci il semblait distrait...j'ignorais que ces nordiques étaient aussi stupides...Je ne sais pas si vous recevrez cette correspondance en temps et en heure, vu que j'ai appris que vous partiez à la conquête de Solstheim...général, je profite également de cette missive pour vous mettre en garde, il semblerait qu'Eroe Fideïl, général en chef de l'armée du Domaine en Bordeciel, même si je me doute que vous le connaissiez déjà...pardonnez mon manque d'autonomie intellectuel. D'après les rumeurs, il compte vous renvoyez à l'Archipel de l'Automne pour des raisons qui ne sont pas de mon ressort, j'espèrais vous prévenir pour que vous puissiez ainsi vous préparez au mieux à cette rencontre...J'ai fais en sorte de camouffler au mieux ce meurtre...même si je crains avoir oublier un détails...la tenue, mon agent et moi même portions nos tenues respectives aux troupes régulières des forces du Domaine...cependant cela pourra être considérer aussi comme un atout, ce chien de Stalion pensera surement qu'il s'agit d'imposteurs et que nous ne sommes pas aussi stupide pour laisser nos tenues...

Comme vous me l'avez demandé, j'ai fais passé le message à l'île de la Nouvelle Automne...ils apporteront le matériel pour la tête de pont dés que Solstheim sera en notre possession...

Puissiez-vous recevoir mes salutations les plus sincères le plus tôt possible...

Capitaine Raëndriel.



Je posa la feuille sur la table, le silence était complet, aucun bruit, si ce n'est le feu crépitant au coin de la cheminée, tous attendaient une réaction...
Je pris une grande inspiration, reprit une coupe de vin, et bus une gorgée. Je laissa un léger sourire apparaître au coin de ma bouche et commença à parler...


- Je vous remercie Nelgar pour cette information que vous m'apportez là, ce document témoigne bien de ce que je pensais, et voyez-vous, j'ai bien fait de chasser la vermine de BlackCastel, c'est une déclaration de guerre, mon chère frère m'était important, au delà de l'affection fraternelle, c'était un grand chef de guerre. Ça n'a plus d'importance, maintenant, maintenant qu'ils ont fait l'erreur de s'en prendre au lion, ça ne fait que concrétiser mes plans.
Bon, oublions cette lettre chère Nelgar, je ne voudrais pas rejoindre cette Aliance en étant mécontent, que Talos me garde, festoyions ! Je vous invite à commencer la procédure d'adhésion à l'Alliance. Pour Bordeciel !

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Nelgar Sombrage
Haut-Roi de Bordeciel
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 26/05/2012
Localisation : Palais des Rois

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Sam 23 Nov - 0:24

- Je vous remercie Nelgar pour cette information que vous m'apportez là, ce document témoigne bien de ce que je pensais, et voyez-vous, j'ai bien fait de chasser la vermine de BlackCastel, c'est une déclaration de guerre, mon chère frère m'était important, au delà de l'affection fraternelle, c'était un grand chef de guerre. Ça n'a plus d'importance, maintenant, maintenant qu'ils ont fait l'erreur de s'en prendre au lion, ça ne fait que concrétiser mes plans.
Bon, oublions cette lettre chère Nelgar, je ne voudrais pas rejoindre cette Aliance en étant mécontent, que Talos me garde, festoyions ! Je vous invite à commencer la procédure d'adhésion à l'Alliance. Pour Bordeciel !

Nelgar se leva de son siège et invita le seigneur Stalion à l'imiter. Ils se mirent face à face, et d'une voix ferme et autoritaire, les autres invités du banquet firent de même, levant leur coupe de vin, les gardes se mirent à genou dégainant leur épée. La luminosité de la pièce semblait soudainement beaucoup plus sombre, un souffle glacial parcourut toute la salle et quelques braises rouges s'envolèrent par la cheminé...tel une apparition de la part des divins. Peut être, Talos et ses semblables regardaient paisiblement la scène un sourire aux lèvres en voyant que des mortels ne les avaient pas oubliés malgré les siècles.

-Seigneur Edvard de la maison Stalion, régisseur de BlackCastel, aujourd'hui, par Akatosh et par les neufs, j'ai reçu l'honneur, moi Nelgar Sombrage, Jarl de Vendeaume et souverain de Bordeciel, représentant du peuple nordique au sein de l'Alliance, de vous accueillir dans cette même alliance sous la banière de nos traditions et nos dieux.

Le Haut-Roi marqua une courte pause et continua:

-Désormais, répétez ces mots après moi...Je jure de combattre les ennemis de l'Alliance...sous la banière d'Akatosh et de tout les divins de notre culture...je jure défendre les autres peuples autant que ces prochains soutiendront le miens...je jure servir l'Alliance au péril de ma vie, écrasant ses adversaires, protégeant ses alliés...

Nelgar saisit l'avant bras d'Edvard et annonça d'une voix solennelle:

-Moi, Nelgar Sombrage, Haut-Roi de Bordeciel, je me porte garant du Seigneur Stalion de BlackCastel, je me confie le droit de porter sur mes épaules la moindre conséquences de ces actes, qu'ils soient glorieux...ou malheureux. Edvard Stalion, bienvenue au sein de l'Alliance des Neufs Divins ! Longue vie à vous et à nous tous !

Les invités acclamèrent les deux nobles, les gardes se relevèrent et d'un geste net et précis regainèrent leur lame. Tout le monde se réinstalla, le temps de finir leur assiette. Il serait bien mal élevé de ne pas finir ce savoureux sanglier, le maître des lieux ne semblait guère avoir faim. Il c'était contenté d'un simple verre de vin, préférant discuter avec son convive et les divers autres invités présents sur les lieux.

La soirée commençait lentement à toucher à sa fin, Nelgar se fit rapidement une opinion sur la plupart des invités, échangeant quelques bribes de mots avec chacun, le charisme et l'art d'être sociable était une prérogative pour un leader. On le conduit ensuite à sa chambre. Faîtes de tapisserie centenaires, la chambre était plutôt modeste comparé à celle dont il avait l'habitude au Palais des Rois, mais le temps passé à l'intérieur fut agréable pour le Haut-Roi. Drapé des armoiries des Stalions, un lion fière prêt à en découdre face à ses adversaires...

Nelgar se coucha sur son lit, dont il remarqua rapidement la douceur des draps, laissant lentement ses paupières se fermer, il se demandait ce que faisait Edvard en ce moment, dormait-il lui aussi, où organisait-il les préparatifs pour une possible action militaire...

Le lendemain, à Bordeciel,

Nelgar en bon nordique avait , à la suite de ce magnifique banquet, organiser une chasse à l'arbalète dans la châtellerie d'Epervine, il savait que le seigneur Stalion avait déjà foulé à maintes reprises les forêts de cette magnifique région. Le Haut-Roi chargea son arbalète à l'aide de carreaux et grimpa sur sa monture, Stalion à ses cotés, ensemble, ils chevauchèrent à travers les arbres à la recherche de gibiers...

________________________________________

Battez-vous ou mourrez au combat !
Troupes régulières Nordiques
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   Sam 23 Nov - 18:26

Je ne dormis pas de la nuit, cela m'était impossible, je me vadrouilla-donc de gauche à droite dans la chambre, faisant le cent pas. A l'extérieur, du château, il faisait nuit, mais l'on pouvait voir qu'il neigeait quand les flocons éclairés par la lumière du feu de me chambre passaient vers la fenêtre de celle-ci.
Je repensais à cette lettre adressée à l'agent du Thalmor, cette bande bandes d'elfes allaient se voir souffrir de leurs jurons.



***

(Avance rapide vers la partie de chasse dans châtellerie d'Epervine)

Nous étions dans la forêt, escortés deux garde chacun de nos troupes personnelles, des chiens de chasse se retrouvaient à nos côtés, reniflant le sol à la recherche du premier cerf ou sanglier pouvant être chassé. Il faisait beaucoup moins froid qu'à BlackCastel, en effet, le secteur d'Epervine était certes recouverte sur une partie du territoire de neige, mais le l'air était doux, il ne faisait pas froid...
Quelques rayons de lumière passaient à travers les conifères éclairant la neige au sol et la faisant scintiller. Le paysage était somptueux et très coloré, nous nous trouvions en forêt non loin des pieds des montagnes dans lesquels se terrent orcs et sorcier en nécromancie testant des opérations illégales sur des cadavres trouvés... A cela s'ajoutait aussi Vampires et j'en passe.
Heureusement pour eux, aujourd'hui nous ne chassions pas ce genre d'individus, mais quelques animaux herbivores de la zone.

Nelgar me parlait de ce qu'il pourrait y avoir après la guerre, quand... je lui fit signe de s'arrêter, et en chuchotant je lui répondit:


- Regardez là-bas, les chiens on repérés le gibier... Un cerf, un mâle à coup sûr, regardez moi ces défenses, préparons nos armes...

Mon arbalète était déjà préparée depuis le début, l'arme en elle-même était en bois, bien plus précis et que l'arc et bien plus puissant que celui-ci, l'arbalète était une armure meurtrière et parfaite pour la chasse, comme pour la guerre.
Nous tirâmes avec Nelgar un carreau d'arbalète chacun sur la cible. Les tirs atteignirent leur cible et les chiens se précipitèrent sur celle-ci pour la ramener aux Maîtres de chasse. Nous descendîmes de nos chevaux et nous avançâmes jusqu'à la prise...
Celle-ci était belle et bien morte, les carreaux avaient touchés le tronc de la bête, ils ont probablement détruits quelques côtes et transpercés quelques organes, les flèches ont était tirées d'une tel façon et avec une tel puissance qu'elles ont presque transpercées le corps de l'animal. Celui-ci a été mort instantanément, mais par la puissance des tirs a été projeté sur deux mettre de distance.

Avec Nelgar, nous nous trouvions debout face à l'animal qui était une très bonne prise, le daim était massif gros et grand, nous en étions fier.


- Très beau tir Nelgar, j'ai toujours aimé la chasse.

Nelgar me répondit en souriant, ça devait être réciproque... La chasse, il n'y arrivait rien de mieux pour se détendre, même la lecture, alors que j'aime ça, ne me détendais pas autant.


Après trois bon gros sanglier et deux cerfs chassé, nous nous rejoignîmes autant d'un feu de camp, le nuit commençait à tomber, des tantes avaient été faites pour les deux seigneurs à partir de peaux et de fourrures. Nous nous régalions de nos gibiers et profitions d'une bon cuvée d'Hydromel Nordique. L'ambiance était festive, les soldats étaient de leur côté et les seigneurs de l'autre, nous parlions de nos faits d'arme et de chasse les bons moments qui nous rappelaient le bon vieux temps.

Je me releva du tronc d'arbre sur lequel je m'étais assit et dit:


-Nelgar, nous avons bien profité, je vais vous laissez, je ferai route pour BlackCastel demain matin dès la levée du soleil, le nuit est bien trop dangereuse.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Instabilités politiques [Rp Flash-Back, PV Nedgar Sombrage ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash-back
» [Bionicle] Images Bonus Jeux-flash Bionicle
» Jeu Flash sympa pour la pause café
» [Software] Screen des prochains Jeu flash bionicle 2008
» JEU FLASH DSK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skyrim RPG :: Rp :: Lieux hors de Bordeciel :: Cité de BlackCastel-
Sauter vers: