Skyrim RPG

Forum fermé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur les tràces de la Guilde

Aller en bas 
AuteurMessage
Akhila
Le Rôdeur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 26
Localisation : Perdu... Personne n'a de gps en BordeCiel ??!! ><

MessageSujet: Sur les tràces de la Guilde   Sam 17 Aoû - 22:22


"Le Dard de l'Abeille".
Malgré sa clientèle peu recommandable, cette auberge était parfaite. Parfaite pour les magouilles, parfaite pour avoir des discussions louches sans craindre trop d'oreilles indiscrètes. En effet la majeur partie des clients présents dans l'auberge étaient à moitiés ivres, l'autre moitié chantait à tue-tête où braillait des histoires à dormir debout. Pour une fois, Akhila était arrivé sans problème dans cette nouvelle ville :

Après que Kahona l'ai quitté aux abords de Vendeaume, Akhila prit route seul jusqu'à faillaise demendant sa route de temps à autres à des paysans travaillent les champs, où d'autres voyageurs. Les 250 septims offerts par Kahona se montrèrent d'une grande utilité. Akhila pu s'acheter une besace en cuir très pratique et qui ne le gênait point dans ses déplacements. Il la remplit au fur et à mesure de son voyage avec des herbes sauvages trouvées sur le bord des routes, certaines dotés de propriétés guérisseuses et d'autres destinées à être utilisée comme puissant poison. Akhila profita de son long voyage pour s'équiper convenablement dans le but de mener à bien les épreuves qui l'attendaient. Il passa de longues heures à chercher l'arbre idéal à la confection d'un arc de qualité. Il avait apprit des techniques complexes d’enchevêtrement d'écorces auprès d'une tribu elfique qu'il avait rencontré quelques années plus tôt. Ceux-ci étaient des experts en la matière si bien que leurs fabrications n'avaient rien à envier auprès des chefs forgerons de Bordeciel. Il était fier de l'arc qu'il s'était fabriqué. Un exemplaire à courbures inversées qui conféraient à ses flêches une vitesse et une puissance qui rivalisait avec n'importe quel arc d'ébonite de taille bien supérieur. Le seul problème était
la fureur avec laquelle la corde expédiait les flèches. Elle était en mesure de lui saigner l'avant bras rien qu'au contact du frottement. Il devait donc trouver une tenue muni de gantelets qui lui permettrait d'une, de pouvoir utiliser son arc sans mal, et de deux de pouvoir se fondre dans la nature. Une tenue qui lui permettrait de se dissimuler, lui et son visage. C'est ainsi qu'un jour il croisa la route d'un aventurier.


Il suivit sa trace pendant quelques heures et finit par comprendre que ce devait être un riche jeune homme en manque d'action et en quête d'aventures qui avait choisit de voyager pour briser la monotonie de son quotidien. C'était sans remord qu'Akhila le dépouilla de ses biens et sa tenu le moment où il aperçu l'apprenti aventurier s'en prendre à un mendiant. Après avoir assommé le jeune homme à l'aide d'une grosse branche. Il le laissa inanimé contre un arbre à moitié nue et enfila sa nouvelle tenue. Elle était idéale. Faite de tissu et de cuir, ses couleurs nuancées permettait de fracturer la silhouette et créer une illusion d'invisibilité. C'était peut-être un peu exagéré, mais cette tenue était digne d'un rôdeur.

Il avait enfin finit par arriver à Faillaise au bout de deux semaine. Faillaise, la cité des voleurs. Il n'y avait aucun doute possible quant à sa destination. Faillaise avait l'air d'être un véritable repère à rats. Heureusement pour lui son nouveau style faisait forte impression fàce aux coupes-jarrets qui auraient voulu alourdir un peu leur bourse. Il s'était alors directement dirigé vers l'auberge en imaginant que c'était l'endroit le plus probable pour trouver la personne qu'il attendait. A part la serveuse de l'auberge et un soit-disant "apprenti maitre des arcanes" qui proposait ses services aux passants, personne ne lui avait accorder la moindre attention. C'était très bien comme ça.

Alors qu'il finissait sa troisième peinte d'hydromel les yeux dans le vague, il aperçut un oiseau qui s'engouffra dans l'auberge.  C'était un magnifique faucon.

-Mais j'te connais toi, chuchota Akhila avec un sourire en sortant de sa rêverie.

Au même moment, un main se posa sur son épaule.

________________________________________



Présentation : Akhila, l'enfant qui vécu dans l'ombre     [...]
Chronologie : Journal d'Akhila     [...]


Dernière édition par Akhila le Dim 18 Aoû - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Dim 18 Aoû - 12:14

A mon grand plaisir, le voyage de BlackCastel à Faillaise c'était plutot bien déroulé. Dès que j'avais atteint la ville la plus proche, j'avais pus faire le reste du voyage an charette si bien que c'était l'un des voyage les moins fatiguant que j'ai jamais fait. J'arrivais à Faillaise, la cité des Voleurs, cela faisait un petit moment que je n'y avais pas mit les pieds et étrangement cela me faisait plaisir de revoir cette ville. Je finis donc par entrer, ma capuche cachait mon visage et Falco étaiy posé sur mon épaule. Evidement, le premier endroit où je suis allé c'était l'auberge. Falco s'envola et entra le premier dans l'auberge et je le suivis de près. En entrant, j'aperçu Akhila, il c'était trouvé une nouvelle tenu durant le voyage, l'entendis dire en parlant de Falco :

-Mais j'te connais toi.

Au même moment je posais ma main sur son épaule.

- C'est exact.

Je retirais ma capuche et ajouta :

- Je t'ai manqué ?

Je jetai un coup d'oeil à la chope sur la table et me mit à renifler Akhila :

- Dis donc, je ne suis pas la seule qui aime bien boire un coup. A ta place je ne ferai pas ça, j'ai pas l'impression que tu tienne bien l'alcool et en plus on à quelque chose à faire. Viens !

Je ressortis de l'auberge et me dirigeai vers la souricière avant d'y entrer. Je n'aimais pas vraiment l'endroit, les couloir étroit et moi ça faisait deux, je préférais de loin les grands espaces, c'est ça être claustrophobe... Falco non plus n'était pas à l'aise, il volait lentement derrière nous. Au fil des couloirs humides, je finis par entendre un bruit, quelqu'un se rapprochait ! Je sortis ma dague et je plaquai mes oreilles en arrière. Mon coeur battait à 100 à l'heure, je n'était pas toujours en bon terme avec la guilde et je ne pensais pas qu'un de leur membre soit ravit de trouver deux intrus dans leur repère... Une voix demanda :

- Kahona ?!

En utilisant ma capacité Nyctalopie, je reconnu le jeune Nordique, poussai un soupir :

- Ah, Thorral, ce n'est que toi. Je m'attendais à quelque chose de plus menaçant comme un ver de terre par exemple.

Le jeune Nordique alluma une torche.

- Mouais... C'est ça fait de l'humour. On peut savoir ce que tu fait ici et accompagné en plus ?

- Mon, heu... "ami", ici présent souhaiterai rejoindre la Guilde des Voleurs.

Thorral examina Akhila. Puis il se retourna vers moi :

- Il était avec toi à Vendeaume, n'est-ce pas ?

- Oui mais comment tu le sais ?

- Le voleur recherché là-bas, c'est un des notre. Et puis sache que même si tu n'entends plus parler de nous, nous on entende encore parler de toi, donc nous sommes au courant de ta petite escapade à BlackCastel, d'ailleurs je pensais que le Seigneur des lieu t'aurais tuer pour être entré chez lui. Comment t'en es tu sorti ?

- Cela ne regarde pas et comment êtes vous au courant de ça aussi ?

- Cela non plus ne te regarde pas.

Je me raclai la gorge, je préférais ne pas parler de ça après tout et Thorral non plus car il changea vite de sujet. Il se tourna vers Akhila et demanda :

- Toi ! Quel est ton nom ? D'où viens-tu ? Et pourquoi veux-tu faire partie de la guilde des Voleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Akhila
Le Rôdeur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 26
Localisation : Perdu... Personne n'a de gps en BordeCiel ??!! ><

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Dim 18 Aoû - 13:04

C'était Kahona. Elle avait tenu parole, on se retrouvait enfin après deux semaines. Comme promis.

- Je t'ai manqué ?

- On pourrait voir les choses ainsi. La vie à tes côtés est netement plus explosive que les deux semaines que je viens de passer. Tout dépend de si on aspire à la tranquilité ou non, dit Akhila amusé.

Un peu susceptible kahona n'en se priva pas de lui renvoyer la pareil :

- Dis donc, je ne suis pas la seule qui aime bien boire un coup. A ta place je ne ferai pas ça, j'ai pas l'impression que tu tienne bien l'alcool et en plus on à quelque chose à faire. Viens !

Akhila se leva légèrement déçu :

-Moi, qui voulait t'offrir un verre...

Il emboita le pas à Kahona qui était déjà proche de la sortie.

***

Kahona l'emmena dans les coins sombres de la ville. Plus ils avançaient, plus les ruelles étaient désertes. A priori, Faillaise aussi était un très grande ville. Ils finirent par arriver proche d'une grille en fer. Kahona jeta quelques coups d’œils pour vérifier que personne ne les regardait et fit signe à Akhila d'entrer. Il déboucha dans ce qui ressemblait à un tunnel. En avançant un peu plus, Akhila se rendit compte qu'il était dans un véritable labyrinthe souterrain. Des dizaines de galeries souterraines s'entrecoupaient, c'était impressionnant. Il y avait de quoi se perdre et chercher sa sortie pendant des jours.

Soudain Kahona s'immobilisa et fit signe à Akhila de s’arrêter. Elle tendit l'oreille et sortit sa dague. Apparament elle avait senti quelqu'un ou... quelque chose. Le nordique prit son arc et encocha une flèche. Il ne savait pas où ils étaient mais l'attitude de Kahona ne présageait rien de bon.

- Kahona ?!

Les deux intrus sursautèrent. Un homme apparu à la lueur d'une torche :

-Ah, Thorral, ce n'est que toi. Je m'attendais à quelque chose de plus menaçant comme un ver de terre par exemple.

- Mouais... C'est ça fait de l'humour. On peut savoir ce que tu fait ici et accompagné en plus ?
- Mon, heu... "ami", ici présent souhaiterai rejoindre la Guilde des Voleurs.
- Il était avec toi à Vendeaume, n'est-ce pas ?
- Oui mais comment tu le sais ?
- Le voleur recherché là-bas, c'est un des notre. Et puis sache que même si tu n'entends plus parler de nous, nous on entende encore parler de toi, donc nous sommes au courant de ta petite escapade à BlackCastel, d'ailleurs je pensais que le Seigneur des lieu t'aurais tuer pour être entré chez lui. Comment t'en es tu sorti ?
- Cela ne regarde pas et comment êtes vous au courant de ça aussi ?
- Cela non plus ne te regarde pas.

Akhila ne comprenait rien. Voleur, BlackCastel, Seigneur... Apparemment les deux individus se connaissaient bien. Et apparemment... l'homme connaissait aussi Akhila. Il semblait bien informé de ce qui c'était passé à Vendeaume. Était-ce possible que Kahona ai parlé ? Elle avait pourtant l'air aussi surprise qu'Akhila. Peut-être était-elle très forte pour jouer la comédie ? Quoi qu'il en soit Akhila devait rester sur ses gardes. Il avait le sentiment de ne pouvoir faire confiance qu'à lui même, encore plus dans ce dédale de souterrains.

Sans prévenir l'homme se tourna face à Akhila et lui lança d'une voix un peu trop forte à son gout :

- Toi ! Quel est ton nom ? D'où viens-tu ? Et pourquoi veux-tu faire partie de la guilde des Voleurs ?


C'était le moment où jamais pour Akhila de se forger une identité, de montrer qui il était et que personne ne devrait jamais lui marcher sur les pieds. Il adopta un ton railleur et une attitude montrant un excès de confiance en lui. Sa réponse était probablement décisive :

-Qui est tu pour demander ça ?! Va chercher ton supérieur. Tu ne m'as pas l'air d'avoir les compétences nécessaires pour accéder à ma requète. Les gens de ton calibre n'ont rien à savoir à ce sujet...


Akhila aussi avait des talents quand il s'agissait de jouer la comédie.

________________________________________



Présentation : Akhila, l'enfant qui vécu dans l'ombre     [...]
Chronologie : Journal d'Akhila     [...]
Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Mar 20 Aoû - 19:16

Akhila ne semblait pas vraiment décider à répondre aux questions de Thorral. Je ne savais pas si cela devait m'amuser, à cause de la réaction de Thorral ou m'énerver parce qu'après tout ce qui c'était passé il était encore capable de tout faire fouarrer. Il lança :

- Qui est tu pour demander ça ?! Va chercher ton supérieur. Tu ne m'as pas l'air d'avoir les compétences nécessaires pour accéder à ma requète. Les gens de ton calibre n'ont rien à savoir à ce sujet...

Et en voyant le regard noir que lui lança Thorral je me mit à rire. C'était plutot marrant de le voir réagir au quart de tour au provocation d'Akhila :

- On peut savoir ce qui te fait rire toi ?!

Une fois remit de mes émotions, je répondis :

- C'est toi.

Le voleur se mit à faire la tête. Je regardai Akhila :

- Allez, répond lui. Je suis pas vraiment à l'aise ici alors si tu ne le fais pas pour lui, fait le pour moi.

C'est vrai qu'en tant que claustrophobe, être ici m'était très désagréable. Thorral dégaina son épée.

- De toute façon personne ne passera temps que je n'aurais pas eu les réponses à mes questions.

Mouais. Il avait beau se la jouer, j'était certaine de pouvoir le battre à main nu et Akhila aussi en était capable mais j'espérais qu'il ne fasse pas une démonstration de son talent ici, pour notre bien à tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Akhila
Le Rôdeur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 26
Localisation : Perdu... Personne n'a de gps en BordeCiel ??!! ><

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Mar 20 Aoû - 21:19

La provocation avait porté ses fruits, Thorral jaugeait Akhila du regard ne sachant pas de quoi il était capable. Kahona rigola ce qui eu le don de faire sortir le nodique de ses gonds. Après quelques cris de fureur de la part du voleur, Kahona regarda Akhila et lui dit :
- Allez, répond lui. Je suis pas vraiment à l'aise ici alors si tu ne le fais pas pour lui, fait le pour moi.

Thorral laissa exploser sa colère et dégaina son épée :
- De toute façon personne ne passera temps que je n'aurais pas eu les réponses à mes questions.
Ni Kahona ni Akhila ne réculère devant les menaces de Thorral. Akhila décida de pousser son arrogance encore un peu plus loin pour tester le nordique :
- Écoute mon gars, tu devrais pas jouer avec ça, jte juuure, Tu pourrais te blesser tu sais ?! Tu ferais mieux de la poser, tu m'as pas l'air très sur de toi tu risques de blesser quelqu'un sa va mal finir...
Akhila le jaugea du regard et rajouta :
- Bon écoute, on est deux, tu es seul... Tu pourras pas faire grand chose contre nous, alors j'te laisse une chance... Évitons de gâcher nos forces inutilement. Je m'appelle Akhila et je suis venu pour offrir mes services à la Guilde. Vous ne pouvez pas laisser passer d'une recrue telle que moi. Vois ça comme un privilège, tu seras plus fort à mes côtés que contre moi, tu deviendras plus fort et... plus riche !

________________________________________



Présentation : Akhila, l'enfant qui vécu dans l'ombre     [...]
Chronologie : Journal d'Akhila     [...]
Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Ven 23 Aoû - 10:37

Bon, c'était définitif, Akhila avait décidé de se montrer le plus arrogant possible. Je pouvais faire preuve de patience pour l'instant mais si il continuait comme ça, ça allait avoir le don de m'énerver très fortement. Akhila lança :

- Écoute mon gars, tu devrais pas jouer avec ça, jte juuure, Tu pourrais te blesser tu sais ?! Tu ferais mieux de la poser, tu m'as pas l'air très sur de toi tu risques de blesser quelqu'un sa va mal finir...

Akhila le jaugea Thorral du regard et rajouta :

- Bon écoute, on est deux, tu es seul... Tu pourras pas faire grand chose contre nous, alors j'te laisse une chance... Évitons de gâcher nos forces inutilement. Je m'appelle Akhila et je suis venu pour offrir mes services à la Guilde. Vous ne pouvez pas laisser passer d'une recrue telle que moi. Vois ça comme un privilège, tu seras plus fort à mes côtés que contre moi, tu deviendras plus fort et... plus riche !

Thorral sembla plus interréssé par cette dernière remarque mais il restait encore sur ses gardes. Et puis je n'était pas certaine que ça suffirait pour l'amadouer et j'avais raison, Thorral était bien trop fier. Il lança :

- Pour qui te prends-tu pour penser que la Guilde ne peut se passer de toi ?! Pour le meilleur voleur de Tamriel !

Je me mis à soupirer. Nous n'étions pas sortit de l'auberge, Thorral n'était pas décidé à nous laisser passer et Akhila n'était pas décidé à se montrer plus aimable. Je poussai un grognement et dit :

- Bon vous commencez sérieusement à m'énerver tout les deux ! Vous savez j'ai pas que ça à faire moi ! Alors je vous conseil de vous mettre d'accord et plus vite que ça sinon je vous jure que j'éparpille vos entrailles sur le sol !

Les deux me regardèrent assez étonné. Thorral répliqua :

- Et ben, il te faut pas grand chose pour t'énerver.

En réalité, je n'était pas vraiment énervé, c'était juste que ma claustrophobie commençait vraiment à me rendre nerveuse. Je lançai un regard à Akhila et dit :

- Si tu veux faire partie de la Guilde je te conseil d'être moin arrogant avec ses membres, alors excuse toi qu'on en finisse !
Revenir en haut Aller en bas
Akhila
Le Rôdeur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 26
Localisation : Perdu... Personne n'a de gps en BordeCiel ??!! ><

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Ven 23 Aoû - 13:14

AKhila commençait à douter de sa technique pour passer pour un crack dont faut pas marcher sur les pieds. Thorral avait l'air d'en avoir rien à faire et au contraire il avait l'air de moins en moins enclin à le laisser passer et lui révéler les secrets de la Guilde.

- Pour qui te prends-tu pour penser que la Guilde ne peut se passer de toi ?! Pour le meilleur voleur de Tamriel !

Kahona perdit patience :

- Bon vous commencez sérieusement à m'énerver tout les deux ! Vous savez j'ai pas que ça à faire moi ! Alors je vous conseil de vous mettre d'accord et plus vite que ça sinon je vous jure que j'éparpille vos entrailles sur le sol !
- Et ben, il te faut pas grand chose pour t'énerver.
- Si tu veux faire partie de la Guilde je te conseil d'être moins arrogant avec ses membres, alors excuse toi qu'on en finisse, dit-elle à l'égard d'Akhila.

Finalement, sa première approche avait été la mauvaise. Akhila comprit qu'en étant imbus de lui même et en voulant montrer sa supériorité aux autres, il ne s'attirerait que des ennuis. Il avait encore tellement à apprendre pour vivre en société...
Il décida alors de jouer franc-jeu et s'adoucit :

-Bon écoute... Thorral, c'est bien ça ? J'espère que tu acceptes mes excuses pour mon attitude et que tu acceptes aussi qu'on recommence à partir de zéro. Je m'appelle Akhila je viens de l'Ouest et j'ai fait ce long voyage dans l'optique de rencontrer la Guilde des Voleurs. Depuis que je suis petit, rentrer dans la guilde a toujours été mon rêve. J'entendais des histoires à son sujet, et je me demandais même si ce n'était pas un mythe, des histoires qu'on raconte aux enfants pour leur faire peur... Mais moi, les extraordinaires histoires de ces voleurs ne me faisaient pas peur bien au contraire, elle me donnait envie de devenir comme eux ! J'ai donc grandi dans l'espoir de devenir aussi fort et aussi courageux que les membres de la Guilde et quand j'ai été assez grand et expérimenté, je me suis mis à la recherche à votre recherche. Et aujourd'hui je vous ai trouvé.


Akhila marqua une pause, plongé dans de faux souvenirs.

- Je rêve de richesse et de gloire... Et il y a une autre chose dont je rêve... Je rêve d'être reconnu comme un des plus grands voleurs de Tamriel et... je rêve d'être respecté. Bref tout ceci, je sais que la guilde peut me l'offrir. Elle peut me l'offrir uniquement si je parvins à la convaincre de m'accepter comme l'un de ses membres, si VOUS m'acceptez comme l'un des votre.

Il marqua la fin de sa phrase et fixa Thorral d'un regard intense. Il attendait sa décision.

________________________________________



Présentation : Akhila, l'enfant qui vécu dans l'ombre     [...]
Chronologie : Journal d'Akhila     [...]
Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Ven 23 Aoû - 20:30

Finalement Akhila décida de se montrer moins arrogant, ce n'était pas trop tôt. Il dit :

- Bon écoute... Thorral, c'est bien ça ? J'espère que tu acceptes mes excuses pour mon attitude et que tu acceptes aussi qu'on recommence à partir de zéro. Je m'appelle Akhila je viens de l'Ouest et j'ai fait ce long voyage dans l'optique de rencontrer la Guilde des Voleurs. Depuis que je suis petit, rentrer dans la guilde a toujours été mon rêve. J'entendais des histoires à son sujet, et je me demandais même si ce n'était pas un mythe, des histoires qu'on raconte aux enfants pour leur faire peur... Mais moi, les extraordinaires histoires de ces voleurs ne me faisaient pas peur bien au contraire, elle me donnait envie de devenir comme eux ! J'ai donc grandi dans l'espoir de devenir aussi fort et aussi courageux que les membres de la Guilde et quand j'ai été assez grand et expérimenté, je me suis mis à la recherche à votre recherche. Et aujourd'hui je vous ai trouvé.

Akhila marqua une pause. Le moins que je pouvais dire c'est qu'il était doué

- Je rêve de richesse et de gloire... Et il y a une autre chose dont je rêve... Je rêve d'être reconnu comme un des plus grands voleurs de Tamriel et... je rêve d'être respecté. Bref tout ceci, je sais que la guilde peut me l'offrir. Elle peut me l'offrir uniquement si je parvins à la convaincre de m'accepter comme l'un de ses membres, si VOUS m'acceptez comme l'un des votre.

Il s'arreta de parler et fixa Thorral. Je l'imitai. Thorral prit une grande inspiration et dit :

- Très bien... De toute façon ce n'est pas à moi de juger si tu es digne de faire partie de la guilde ou pas. Suis moi, je vais te conduire à notre chef.

Il me jeta un regard glacial :

- Toi en revanche, tu n'as rien à faire ici !

- Cela tombe bien, je ne comptais pas rester.

Je regardai Akhila et lui dit :

- Bien, je crois que c'est ici que nos chemins se séparent. Je suis certaine que nous nous reverrons.

Je jetai un coup d'oeil à Falco qui se trouvait derrière nous.

- Tu dis aurevoir à nos amis Falco ?

Le faucon alla se poser sur l'épaule d'Akhila et poussa un petit cris perçant avant de redécoller. Il vint ensuite se poser sur mon épaule et je sortis de la Souricière. A présent Akhila allait devoir se débrouiller tout seul.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akhila
Le Rôdeur
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 26
Localisation : Perdu... Personne n'a de gps en BordeCiel ??!! ><

MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   Ven 23 Aoû - 21:31



Thorral prit une grande inspiration et dit :

- Très bien... De toute façon ce n'est pas à moi de juger si tu es digne de faire partie de la guilde ou pas. Suis moi, je vais te conduire à notre chef.


Sa y est ! Akhila allait entrer en contact direct avec la Guilde ! Son rêve se réalisait. Son "vrai" rêve se réalisait. Pas celui de devenir un voleur de la guilde pour avoir une renommée au delà de BordeCiel mais celui d'entrer dans la Guilde pour se venger, celui d'entrer dans la Guilde pour retrouver une tràce de son frêre !
Aussi étonnant que cela puisse paraitre, ce n'est pas par la peur mais par les émotions qu'Akhila était arrivé à son but. Depuis qu'il était revenue en Bordeciel il apprenait de jour en jour. Il apprenait à vivre en société, cette société dont il avait tant eu peur quand il était petit.

Enfin Thorral se tourna vers Kahona :

- Toi en revanche, tu n'as rien à faire ici !

- Cela tombe bien, je ne comptais pas rester.

La khajit se tourna vers Akhila et lui dit :

- Bien, je crois que c'est ici que nos chemins se séparent. Je suis certaine que nous nous reverrons.


- Peut-être, qui sait. En tout cas j'ai été ravi de te rencontrer, merci pour tout Kahona, lui dit Akhila du fond du coeur. Prend soin de toi.


- Tu dis aurevoir à nos amis Falco ?

Le magnifique faucon alla se poser sur l'épaule du jeune nordique puis s'envolla en poussant un cris perçant. Cette attention provoqua un pincement au cœur à Akhila, c'était la première fois depuis longtemps qu'il ressentait un peu d'affection. Le faucon rejoignit Kahona qui avait déjà tourné les talons et qui partait. Akhila regarda Kahona partir. Il lui devait beaucoup. Beaucoup plus que ce qu'elle pouvait penser

*Un jour je te revaudrais sa Kahona, je te le promet, pensa Akhila au fond de lui même, merci.

Il détourna son regard, jeta un oeil à Thorral, et, le cœur battant, lui emboita le pas.


HS: a écrit:
Merci beaucoup pour ces RP Kahona, c'était super =)

________________________________________



Présentation : Akhila, l'enfant qui vécu dans l'ombre     [...]
Chronologie : Journal d'Akhila     [...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les tràces de la Guilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les tràces de la Guilde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skyrim RPG :: Contexte 2-
Sauter vers: