Skyrim RPG

Forum fermé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Ven 9 Aoû - 18:15

BlackCastle était une magnifique cité, il n'y avait pas à dire et puis ça me changeait des autres ville de Bordeciel. Mais je n'étais pas là pour admirer le paysage, j'étais là pour affaire, une affaire qui serait surement l"un de mes plus grand coup, si il réussissait evidement. Il s'agissait de voler le trésor de famille du Seigneur Edvard Stalion. Pour le moment, tout pouvait aller pour le mieux à part deux petits détails :
 
- détails numéro 1 : je n'avais aucune idée de comment entré dans la salle des trésors du palais.
- détails numéro 2 : le Seigneur de BlackCastle avait décrété que personne ne pouvais entrer ou sortir de la cité et que tous ceux qui n'était pas rescencé dans leur registre était susceptible de finir en taule.

Autrement dit, il fallait que je trouve vite un moyen d'entrer dans le palais et de sortir de la cité sans me faire remarquer. Falco ne cessait de voler en rond au dessus de moi, ça faisait du bien de le voir voler, depuis le temps que j'attendais de voir ça. Mais je n'étais pas d'humeur à faire trop attention à ça. Durant toute la journée j'avais du éviter les garde et ça commençait vraiment à être barbant. J'étais assise dans un coin, près de la porte du palais et je jouais avec une brindille le temps de trouver une idée. Le faucon continuais de voler au dessus de moi et il se mit à pousser des cris, encore et encore... Ce qui commencer aussi à m'énerver, je levais les yeux au ciel et lançai :

- C'est bon Falco, j'ai compris ! Tu re-vole, c'est génial mais j'ai autre chose en tête pour l'instant !

Le faucon poussa un nouveau cri, il se mit à voler plus haut jusqu'a une fenêtre du palais par laquelle il entra puis ressortit avant de redescendre se poser à côté de moi. Je levai les yeux vers la fenêtre puis je regardai le faucon. Je me mit à lui caresser et dit en souriant : Sur

- Mais c'est que tu es un petit génie toi.

Sur ce je me mis à observer les pierre du palais, c'était dangereux mais on on pouvait les utiliser pour escalader le mur jusqu'a la fenêtre. Je fis signe à Falco de me couvrir et le faucon décolla. Je me mis ensuite à escalader. Par chance personne ne se mit à lever la tête pour regarder le mur, une chance parce qu'il aurait était étrange de voir une Khajiit escalader le mur du palais. Une fois arriver à la fenêtre, j'observais l'intérieur, il n'y avait personne, je rentrais prudement. Falco se posai sur mon épaule. Il restait lui aussi en alerte. Nous nous mîmes à déambuler dans les couloir avec prudence. Après une heure ou deux de déambulation prudente, nous finîmes par tomber sur une porte qui semblait suffisement protégée pour cacher un trésor. Je me mis alors à crocheter la serrure, qui finit par craquer, et oui c'est comme ça, aucune serrure ne me résiste. Je poussai la porte et je ne fut pas déçu. La salle était bien celle des trésor, elle était remplit d'or, de bijoux ou d'autres objets de grande valeur. Je regardai Falco.

- Quel dommage qu'on ne puisse pas tout emmener...

Sur ce je me mit à remplir ma bourse et a mettre dans la doublure de ma cape tout ce qui n'était pas trop difficile à transporter. Je ne mis que quelques minutes à récupérer tous ce que je voulais et je sortis de la salle. Malheureusement je ne fit pas assez attention et je me fit reperer.

- Halte la ! Vous n'avez rien à faire ici arrêtez-vous !

Sans attendre je me mis à courir au hasard des couloir, Falco lui me suivait en volant. Le garde avait alerté les autres si bien que j'avais déjà cinq gardes aux fesses. Finalement, je passai une grande porte et j'arrivais dans une grande salle soutenu par de grands piliers avec de grands étendars. Il y avait un trone dans la salle et j'aperçut un homme dans la salle, vu ses habits il s'agissait d'un seigneur. Le Seigneur Stalion, surement.

- Je me suis troupé route, c'est ça.

Les gardes arrivèrent, deux d'entre eux firent en sorte que je me mette à genoux.

- Un peu de respect devant le seigneur Stalion ! 

Un autre attrapa Falco et le dernier s'inclina avec respect devant le Seigneur.

- Veuillez nous excuser pour le dérangement mon Seigneur, nous avons eu plus de mal que prévue à attraper cette voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Ven 9 Aoû - 20:01

La garde rapprochée courait depuis pas mal de minutes après un intrus. Des gens avaient signalés à nos chevaliers, qu'un individu essayait d'escalader la tour seigneuriale la plus petite du château lui-même. Il avait réussit, cette personne était doté de talents pour l'escalade apparemment, une tour au pierres froides, des pierres...volcaniques, des pierres rugueuses et coupantes, elle s'était surement armé de gants pour pouvoir l'escalader.

Cette personne était accompagnée d'un animal comme acolyte. Un faucon, un rapace comme nous en avions tant à BlackCastel, et apparemment, elle l'avait tr-s bien dressé. Le voleur avait surement mit la main sur quelques babioles dorées et autres métaux précieux.

La garde seigneuriale m'informa qu'une troupe était aller chercher l'individu en question, qui ne s'attendait surement pas à ce que les gardes sachant qu'elle était localisée, puis traquée.



Je rédigeais des rapports, j'étais assis sur mon trône, mon conseillé à côté me faisait voir des parchemins qui venaient de la part du leader de l'Alliance, le seigneur Mathias, et l'autre missive venant du chien du Thalmor. Le lèche botte m'avait apporté les réponses, et l'Homme-chat attendait notre prochaine rencontre. Je me préparais à répondre en dictant mes phrases au mestre, mais une personne surgit dans la salle du trône. Une Khajiit tout de noir vêtu, elle était fine, et grande sur ses jambes, elle avait une grande cape, et visuellement, autour de la ceinture, des bourses bien remplies.

Elle ne s'attendait surement pas à arriver dans la salle du trône, je dois bien l'admettre, quand on ne connait pas BlackCastel, on s'y perd vite, et encore plus dans le château seigneurial lui-même, toutes les salles sont grandes. Les portes qui y donnent accès sont tout autant majestueuses que les autres.

Elle était là debout, prise au dépourvue. La garde arriva, un la fit mettre à genoux devant moi, la salle était bien trop longue pour que je puisse distinguer clairement ce qu'il se passait. Les gardes s'inclinèrent de même.


- Venez à moi. Ordonnais-je


Les gardes se mirent debout, et ils firent avancer la Khajiit en la poussant.


- Doucement s'il-vous-plait messieurs, ne vous a-t-on jamais apprit comment traiter une femme ?

Les soldats la firent-donc avancer doucement, sans violences ni bavures.

Je me penchais légèrement en avant, du haut de mon trône, examinant scrupuleusement l'individu que j'avais face à moi.
Une femme, de race Khajiit, accompagnée seulement de son faucon, agile et adroite, elle devait être passée maître dans l'art du vol et des petites acrobaties.
Pour l'instant, elle ne parlait pas. Je commença...


- Saviez-vous qui est-ce-que vous tentiez de voler ? Connaissez-vous la sentence pour un vole, et, encore pire, la sentence pour tenter de me voler moi, Seigneur de BlackCastel. Voler un pauvre, un riche, ou une personne de catégorie moyenne est une chose, mais voler une personne qui a des titres en est une autre. Vous voulez que je vous dise. Vous croyez surement que ce que vous avez vue est la salle du trésor... ( Je m'asseyais confortablement sur le trône et reprit ma phrase )
Vous voulez que je vous dise une chose ? Vous venez de découvrir non-pas la salle du trésor, mais la salle où nous entreprenons les revenu d'Elsweyr temporairement, le temps que les autres fonds d'argent arrivent...


Le mestre regarda la Khajiit et me fit:

- Seigneur, quel est la sentence déjà pour vole ?

Je fis un grand sourire et, tout en regardant, de même que le mestre, la Khajiit qui se trouvait face à nous, je lui répondit:

- Elle n'a rien volé, elle voulait juste observer de plus près. Posez-donc au sol, ce que vous avez prit dans la salle d'entrepôt temporaire des fonds. Vous avez quelque chose à dire pour votre défense courageuse féline ?




________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Dim 11 Aoû - 11:29

Le Seigneur Stalion ordonna :

- Venez à moi.

Ok, j'étais bien partie pour mourir moi... Je sais que quand on est voleur il faut s'attendre à ce genre de situation mais personnellement ça le tentait pas trop de mourir. Les gardes se relevèrent et me poussèrent vers leur maitre, ce qui m'arracha un grognement.

- Doucement s'il-vous-plait messieurs, ne vous a-t-on jamais apprit comment traiter une femme ?

Les soldats me firent donc avancer plus doucement, de toute évidence Stalion avait bien dressé ses petits toutous. Honnetement je me moquais de la façon dont ils allaient me traiter, en fait je m'inquiètais plus pour Falco. Le faucon ne cessai de s'agiter pour s'enfuir et j'avais peur qu'il se blesse. Le Seigneur se pencha legerement en avant et commança à parler :

- Saviez-vous qui est-ce-que vous tentiez de voler ? Connaissez-vous la sentence pour un vole, et, encore pire, la sentence pour tenter de me voler moi, Seigneur de BlackCastel. Voler un pauvre, un riche, ou une personne de catégorie moyenne est une chose, mais voler une personne qui a des titres en est une autre. Vous voulez que je vous dise. Vous croyez surement que ce que vous avez vue est la salle du trésor...

Je relavai un peu la tête pendant que Stalion s'asseyait confortablement sur son trône et reprit :

- Vous voulez que je vous dise une chose ? Vous venez de découvrir non-pas la salle du trésor, mais la salle où nous entreprenons les revenu d'Elsweyr temporairement, le temps que les autres fonds d'argent arrivent...

Ah... Le mestre me ragrda et demanda à son Seigneur :

- Seigneur, quel est la sentence déjà pour vole ?

Stalion fit un grand sourire dont j'ignorais la signification. Il répondit :

- Elle n'a rien volé, elle voulait juste observer de plus près. Posez-donc au sol, ce que vous avez prit dans la salle d'entrepôt temporaire des fonds. Vous avez quelque chose à dire pour votre défense courageuse féline ?

Je n'avais pas vraiment le choix apparement... Entre rendre ce que j'avais volé, donc peut-être survivre et mourir mon choix était vite fait. Je retirais de ma ceinture les bourses pleine d'or et je les laissais tomber au sol. Je vidais entirement la doublure de ma cape, enfin presque entierement. Je pouvais garder quelques objets sans que ça se fasse trop remarqué. Je finis par répondre :

- Je n'ai pas grand chose à dire pour ma défense, je savais qui je volais et ce que je risquais. Mais vous devez bien reconnaitre que je m'en suis pas trop mal sortis. Et puis je suis sur qu'il n'y a pratiquement personne qui aurait été capable de faire ce que j'ai fait.

J'entendis Falco pousser un cri de panique, il continuait à s'agiter. Je dis au Seigneur Stalion sur un ton à le fois enervé et à bout de pantience :

- Vous pourriez pas lui dire de le lacher ! C'est un faucon ! Il a besoin de liberté ! Il va faire une crise de panique si on l'empêche de bouger !
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Dim 11 Aoû - 14:57

Le faucon était fort énervant, mais il était tout aussi coupable que son maître dans cette affaire, il avait été très bien apprivoisé. La demoiselle avait plus tendance à s'inquiéter de ce que allait se passer pour son rapace que ce qui allait se passer pour elle-même. Elle aimait son animal plus que tout apparemment.

La Khajiit à bout de nerf d'entendre son oiseau stresser me fit :


"- Vous pourriez pas lui dire de le lacher ! C'est un faucon ! Il a besoin de liberté ! Il va faire une crise de panique si on l'empêche de bouger !"

je lui répondis:

- Ce n'est pas ainsi que l'on s'adresse à un homme portant des titres... Gardes ! Si elle reparle ainsi encore une fois à ma personne, briser le crâne de son rapace contre le sol. Mademoiselle, ce faucon vous, faites en sortes à ce qu'il se calme. Et vous ! Tenez le mieux !

Le garde s'exécuta aux ordres et tenu l'oiseau un peu plus correctement, histoire qu'il soit plus à l'aise et qu'il cesse de piailler.

Je ne m'étais guère attardé sur les précédente phrase qu'avait la khajiit, sauf, que j'étais revenu sur cette phrase..

" - Je n'ai pas grand chose à dire pour ma défense, je savais qui je volais et ce que je risquais. Mais vous devez bien reconnaître que je m'en suis pas trop mal sortis. Et puis je suis sur qu'il n'y a pratiquement personne qui aurait été capable de faire ce que j'ai fait."

- Je ne dois rien reconnaître si ce n'est le fait que vous avez échoué et été capturée par la garde. Cependant vous avez du talent... Vous en avez beaucoup.En effet peu de gens n'auraient été capable de faire ce que vous avez fait, non-pas parce-qu'ils n'en n'ont pas les compétences... mais parce-qu'ils sont plus intelligent que vous. Par les neuf ! Qui tenterait de voler le seigneur d'une cité militaire qui plus est, est en état d'alerte. Vous n'avez aucun moyen de vous échapper d'ici, de plus, vous ne devez même pas figurer dans les archives. C'est du suicide....


Elle me regardait droit dans les yeux, et lui fit signe de se lever.

Elle exécuta en conséquence les ordres donnés.

- Garde, laissez le rapace s'envoler.

Le soldat lâcha les pattes de l'animal, laissant-donc en liberté celui-ci qui tournait en rond tout en volant en haut de la salle du trône.

- Messieurs, laissez-nous, de-même pour vous grand mestre.

Les hommes partirent tous de la grande salle. Sauf, la garde Seigneuriale qui elle restait tous le temps proche de moi.

- Demoiselle, j'ai une proposition à vous faire. Sachez que ce qu'il vous arrive est surement une bénédiction de Talos ou bien d'un autre divin, je suis dans un jour de clémence...
Bon, eh bien, je vais commencer. Deux de mes gardes qui sont partit vous attendent derrière les grandes portes de la salle du trône, dites-leur que je leur ai ordonné de vous conduire à votre chambre. Le mestre a vue de quoi je voulais lui parler, il a surement déjà préparé ma requête qui se trouvera sur la table de votre chambre. Cependant je vous préviens. Votre chambre est une chambre qui n'a rien d'une geôle certes cependant, la porte se ferme pas des cadenas, n'ayez pas peur d'être enfermée, nous vous laissons une nuit pour réfléchir à cette proposition. Ah et... c'est pas pour le peu que vous avez pu ramasser que je vais m'énerver, le peu d'or et de métaux précieux que vous avez fait tomber au sol, gardez-les, ça vous aideras surement à réfléchir pour la suite.


Je lui fit signe de partir, probablement surprise par un telle réaction, elle partit de la salle comme elle était revenue.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Mer 14 Aoû - 13:49

Après la menace de Stalion à propos de Falco, je préférai me tenir à carreux. Ce type n'avait pas l'air de rigoler... Le Seigneur Stalion dit après quelques secondes :

- Je ne dois rien reconnaître si ce n'est le fait que vous avez échoué et été capturée par la garde. Cependant vous avez du talent... Vous en avez beaucoup.En effet peu de gens n'auraient été capable de faire ce que vous avez fait, non-pas parce-qu'ils n'en n'ont pas les compétences... mais parce-qu'ils sont plus intelligent que vous. Par les neuf ! Qui tenterait de voler le seigneur d'une cité militaire qui plus est, est en état d'alerte. Vous n'avez aucun moyen de vous échapper d'ici, de plus, vous ne devez même pas figurer dans les archives. C'est du suicide....

Non, disons plutôt qu'il s'agissait d'une prise de risque inconsidéré et puis en plus je fais encore ce que je veux avec ma vie, non mais ! Pendant que je le regardais droit dans les yeux, il me fit signe de me relever. J'obeis, faire autrement ça, ça aurait été du suicide. Il ordonna :

- Garde, laissez le rapace s'envoler

Le soldat lacha Falco et se dernier se mit à voler en rond dans la salle. Stalion lança :

- Messieurs, laissez-nous, de-même pour vous grand mestre.

Tous les hommes sortirenè ou presque tous, il ne restait que la garde rapproché du Seigneur.

- Demoiselle, j'ai une proposition à vous faire. Sachez que ce qu'il vous arrive est surement une bénédiction de Talos ou bien d'un autre divin, je suis dans un jour de clémence...
Bon, eh bien, je vais commencer. Deux de mes gardes qui sont partit vous attendent derrière les grandes portes de la salle du trône, dites-leur que je leur ai ordonné de vous conduire à votre chambre. Le mestre a vue de quoi je voulais lui parler, il a surement déjà préparé ma requête qui se trouvera sur la table de votre chambre. Cependant je vous préviens. Votre chambre est une chambre qui n'a rien d'une geôle certes cependant, la porte se ferme pas des cadenas, n'ayez pas peur d'être enfermée, nous vous laissons une nuit pour réfléchir à cette proposition. Ah et... c'est pas pour le peu que vous avez pu ramasser que je vais m'énerver, le peu d'or et de métaux précieux que vous avez fait tomber au sol, gardez-les, ça vous aideras surement à réfléchir pour la suite.

Je ne sais pas ce qui m'étonnait le plus, était-ce le fait qu'il avait une proposition à me faire ou bien le fait qu'il me laisse récupérer ce que j'avais volé. Il me fit signe de partir et après avoir ramassé les objet qui était par terre j'obeis. Une fois à l'extérieur je rapportais les ordre de leur Seigneur au gardes. Pendant qu'ils me guidaient vers la chambre, Falco se posa sur mon épaule, il n'avait pas du tout l'air rassuré... Nous arrivions devant une porte, apparement c'était ici. J'entrai et je commençai à me dire que le Seigneur Stalion savait recevoir c'est invité. Soyons clair, la chambre n'était pas particulièrement spacieuse et ce n'était certainement pas la plus belle du palais mais elle était tout de même très agréable. Le lit était situé à ma droite, juste à côté de la porte, contre le mur et ma gauche il y avait une armoire. En face de moi, il y avait un bureau et une chaise et au centre de la pièce il y avait une table basse avec une lettre posé dessus. La première chose que je fis après avoir posé ma cape sur la chaise, se fut de tester le lit. Il était parfait, ni trop dur ni trop mou. Je lançai à Falco :

- Tu vois mon vieux, je crois qu'on aurait plus mal tomber, ça va nous changer des nuit à la belle étoile.

Le faucon ne semblait pas vraiment de cet avis. Il m'apporta la lettre et je me mis à la lire. La proposition qu'il y avait dedans était plutot interressante. Enfin, j'avais encore le temps d'y réfléchir.

~~~~~~~~

Le lendemain matin, j'était prête à avoir de nouveau une conversation avec le Seigneur Stalion. Falco était posé sur mon épaule mais il restait sur le qui vive, près à s'envoler au moindre problème. Je me dirigeai vers la porte de la chambre, c'était le moment de voir si Stalion avait tenu parole. Et c'était le cas. Une fois dehors je demandais à un garde de me conduire a la salle du trone, là ou devait être le Seigneur Stalion. A mon etonnement il m'y conduisit sans broncher. Une fois devant la porte de la salle du trone, l'un des gardes qui la gardait lança :

- Halte ! Le Seigneur Stalion est occupé, il a demandé à ne pas être dérangé.

- Vous avez qu'a lui dire que c'est à propos de sa proposition et que c'est urgent !

Le garde entra dans la salle et quelques minutes plus tard il en ressortis. Il me fit signe d'entrer ce que je fis, une fois dans la salle j'inclinai legerement la tête et dit :

- Je vous salue mon Seigneur ! Je viens vous parler à propos de ça...

Je sorits la lettre de la doublure de ma cape et continuai :

- Je vais être très honnête, c'est sans doute le travail le plus interressant que l'on m'ait jamais proposé mais une question me turlupine cependant... Qu'est-ce que j'ai a y gagné au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Mer 14 Aoû - 18:25

J'avais passé une bonne nuit de sommeil, il m'en fallait très peu pour me remettre d'événements tel que le deuil ou autres...

Toujours en train de travailler et d'étudier les mesures préventives de BlackCastel, un garde entra dans la grande salle et m'interrompu dans mon travail pour m'apporter les demandes de la Khajiit. Celle-ci avait dû passer une bonne nuit suites aux récents faits. Elle n'est pas passée bien loin de la pendaison, mais, jour de chance, j'étais clément ce même jour.

Le soldat arriva face à moi, me disant que la femme-chat était là, et qu'elle avait avec elle, la réponse à la proposition.

La nuit lui avait probablement porté conseil, les bijoux que lui avait été offert de même lui apportèrent surement grande réflexion.


Elle venait dans la grande salle, avançant sur le tapis rouge-sang avec fier allure.


Une fois face à moi, elle me fit :

" - Je vous salue mon Seigneur ! Je viens vous parler à propos de ça..."

Elle sortit la lettre et me dit:

"- Je vais être très honnête, c'est sans doute le travail le plus interressant que l'on m'ait jamais proposé mais une question me turlupine cependant... Qu'est-ce que j'ai a y gagné au juste ?"


Je pris mon inspiration, me leva et descendit les quelques marches qui surélevait le trône.

- Qu'avez-vous à gagner, voyez-vous, je crois que vous avez tout à gagner, vous voyagez probablement beau et êtes souvent dans des endroits inconfortable, peu plaisants pour une dame, BlackCastel peut y remédier, vous avez volé quelques babioles, la maison Stalion peut vous en offrir d'autres pour vos services. Je n'attend pas plus de vous que ce qu'il n'est écrit dans cette lettre. Soyez digne fidèle, et honorez ce contrat que vous acceptez et vous y gagnerai bien plus que ce que vous ne pouvez le réaliser en tant que simple petite voleuse.
Cependant, j'ose souligner le fait que la trahison est un crime gravissime, vous n'aurez rien à y gagner, si ce n'est la mort.


C'était d'un air très sérieux que je continuais ma phrase...

- Si vous acceptez, il va devoir y avoir une très courte cérémonie, je ne sais guère si vous êtes habituées ou non, mais cela officialisera la chose, si je puis dire. Il ne faut pas perdre de vue qu'en me servant vous pourrez bien-sûr continuer à servir vos propres intérêts en même temps que les miens. Ce que j'attend de vous c'est l'efficacité, l'honneur, et surtout, du professionnel venant de votre part.

Je fis signe à un homme de s'approcher de moi, celui-ci portait mon épée dans son fourreau, je la pris et la dégaina.

- J'attend votre réponse.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Jeu 15 Aoû - 14:26

Le Seigneur Stalion prit son inspiration, se leva et descendit les quelques marches qui surélevait le trône.

- Qu'avez-vous à gagner, voyez-vous, je crois que vous avez tout à gagner, vous voyagez probablement beau et êtes souvent dans des endroits inconfortable, peu plaisants pour une dame, BlackCastel peut y remédier, vous avez volé quelques babioles, la maison Stalion peut vous en offrir d'autres pour vos services. Je n'attend pas plus de vous que ce qu'il n'est écrit dans cette lettre. Soyez digne fidèle, et honorez ce contrat que vous acceptez et vous y gagnerai bien plus que ce que vous ne pouvez le réaliser en tant que simple petite voleuse.
Cependant, j'ose souligner le fait que la trahison est un crime gravissime, vous n'aurez rien à y gagner, si ce n'est la mort.

Hum... A vrai dire ça me plaisait bien d'être une simple petite voleuse en plus obéir aux ordres de quelqu'un ça n'avait jamais était mon truc. Et puis cette histoire de trahison, ça dépendrait surtout de mon "employeur". Si il tenait à ce que je me comporte comme un gentil petit toutou obeissant alors oui, je risquais de le trahir sinon, je n'avais aucune réelle raison de le faire. C'était d'un air très sérieux que Stalion continua sa phrase...

- Si vous acceptez, il va devoir y avoir une très courte cérémonie, je ne sais guère si vous êtes habituées ou non, mais cela officialisera la chose, si je puis dire. Il ne faut pas perdre de vue qu'en me servant vous pourrez bien-sûr continuer à servir vos propres intérêts en même temps que les miens. Ce que j'attend de vous c'est l'efficacité, l'honneur, et surtout, du professionnel venant de votre part.

Ah ! Au moins je pourrais continuer de bosser pour moi et personne d'autre, c'était une bonne chose. Mais pour ce qui était d'attendre de l'honneur de ma part, je ne pouvais m'empêcher de penser qu'il serait deçu... Il fit signe un homme de s'approcher de lui, celui-ci portait une épée dans son fourreau, je la pris et la dégaina.

- J'attend votre réponse.

Je ravalai ma salive et regardai Falco. Le faucon semblait plus inquiet qu'autre chose, il savait que quand je m'engageai j'avais parfois du mal à tenir mes engagements et cette fois, cela risquait vraiment de nous mettre en danger... Finalement après mettre raclai la gorge je dis :

- Votre offre est... très interressante. Mais pour ce qui est des voyages ne vous embétez pas, je me débrouillerait très bien toute seule, sauf exception. Il faudra juste pour me payer pour chaque mission éffectuée pour vous. Ah et, si ce n'est pas trop vous demander, je peux garder la chambre pour quand je viendrais à BlackCastel, s'il vous plait ?

Falco mit sa tête sous son aile, comme si je lui faisais honte. Je me raclai de nouveau la gorge et ajouta :

- Si vous acceptez ces quelques conditions alors je suis votre Khajiit.

Sur ce, je me mis à incliner legerement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Jeu 15 Aoû - 18:21

J'écoutais ce qu'avait à dire la Khajiit, je ne pense pas que ses conditions m'embêterait réellement, puis, au final, c'est bien marrant de la voir poser des conditions, c'est ça, ou la mort.
Celle-ci n'avais surement jamais eu de grosse proposition comme celle qui lui a été faite, cette femme devait travailler pour elle même, solitaire et dévouée seulement à ses propres ambitions, ce n'était pas une personne en qui placer sa confiance directement.

Mais, cependant, elle est attirée par les richesses la liberté et l'indépendance. En lui offrant ceci, elle n'aurait surement guère de mal à travailler sous le signe du lion.

Elle imposa-donc ses conditions...


" - Votre offre est... très inintéressante. Mais pour ce qui est des voyages ne vous embêtez pas, je me débrouillerait très bien toute seule, sauf exception. Il faudra juste pour me payer pour chaque mission effectuée pour vous. Ah et, si ce n'est pas trop vous demander, je peux garder la chambre pour quand je viendrais à BlackCastel, s'il vous plait ?"


Un léger sourire apparut sur le coin de mes lèvres, et je lui répondis:

- S'il-vous-plait ? Ais-je bien entendu ce que vous avez dit ?! S'il-vous-plait ? En plus d'avoir des talents dans l'infiltration, vous en avez aussi dans l'humour. Bref, trêve de plaisanterie. Vos conditions sont légitimes, cependant, je dois vous rappeler qu'en acceptant de faire ce qui a été écrit sur cette missive, vous avez échappé à la mort, je vous rappel juste les faits. Bien évidemment que vous serez payé pour vos actions envers le lion d'or, pour ce qui est de la chambre de BlackCastel... celle-ci n'est malheureusement pas pour vous, nous la laissons pour les invités reconnu mais des bas-étage. Vous aurez une chambre un peut plus digne, si vous voyez ce que je veux dire.

C'était l'épée à la main que j'avançais vers la khajiit, la lame était grande et fine, elle ne servait pas pour les gros combats, mais c'était une arme de cérémonie, cependant, certes, elle ne servait pas au combat, mais elle était bien capable d'empaler quatre Orcs. Le pommeau était un lion doré avec la gueule ouverte, comme s'il était prêt à mordre, quelques dorures ornée la poignée qui était faite de métal de vif-argent.

J'approchais pas à pas de la khajiit et commença à dire:


- Comme je l'ai dit, il faut bien officialiser la chose. Courbez le genoux, agent de BlackCastel, Vous prêtez serment de servir le Lion d'or, le maison Stalion.

Pendant que j'adoubais la Khajiit, je continuais de prononcer les paroles...

- Vous vous engagez à servir et protéger les intérêts du Lion, celui-ci fait de même envers vous. Vous vous engagez à apprendre les nobles règles et à servir une cause juste et forte. Vous serez toujours le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal. Servez avec fierté, loyauté, honneur et courage.

Suite à ces paroles, je rendis l'épée à l'homme qui me l'avait apporté, et reprit la parole pour parler à la Khajiit.

- Levez-vous maintenant, vous êtes chevalier de la cours du Lion, vous servez la cause juste. ( je me retourna et appela le mestre ) Donnez-moi la chevalière.

Le mestre exécuta les ordres, et donna une chevalière, un gros bijoux en forme de tête de lion, assez imposant et significatif comme bague... c'était un objet très beau, cependant, politiquement parlant comme symboliquement parlant, elle signifiai qu'une chose, le Lion des Stalion, Seigneurs de Blackcastel.

- Tenez, prenez la chevalière, avec celle-ci, les gardes vous reconnaîtrons. Ceci est marque de BlackCastel, mais ne croyez pas que c'est un passe.... Le mestre vas vous conduire dans un bureau, une-fois là-bas, il vous passeras un parchemin à compléter à l'encre, ce sont vos archives, c'est ce qui vous donnes le droit de venir ici en tant que citoyenne de BlackCastel, une-fois terminé, remettez-le-lui, ce parchemin sera classé et rangé.

Je repartit m'asseoir sur le trône et fit signe de la main au mestre d'emmener la Khajiit remplir son rapport.

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Kahona
Chat de Gouttière
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Ven 16 Aoû - 13:58

Un léger sourire apparut sur la visage de Stalion. Il répondit :

- S'il-vous-plait ? Ais-je bien entendu ce que vous avez dit ?! S'il-vous-plait ? En plus d'avoir des talents dans l'infiltration, vous en avez aussi dans l'humour. Bref, trêve de plaisanterie. Vos conditions sont légitimes, cependant, je dois vous rappeler qu'en acceptant de faire ce qui a été écrit sur cette missive, vous avez échappé à la mort, je vous rappel juste les faits. Bien évidemment que vous serez payé pour vos actions envers le lion d'or, pour ce qui est de la chambre de BlackCastel... celle-ci n'est malheureusement pas pour vous, nous la laissons pour les invités reconnu mais des bas-étage. Vous aurez une chambre un peut plus digne, si vous voyez ce que je veux dire.

Le Seigneur avança vers moi l'épée à la main. Il était sur que cette lame était une arme de cérémonie mais elle semblait tout de même assez éguisée pour transpercer quelqu'un... Stalion approcha pas à pas de moi et commença à dire :

- Comme je l'ai dit, il faut bien officialiser la chose. Courbez le genoux, agent de BlackCastel, Vous prêtez serment de servir le Lion d'or, le maison Stalion.

Je me mis alors à genoux, non sans grogner, je n'aimais pas courber l'échine devant quelqu'un. Pendant qu'il m'adoubait, il prononça ces paroles :

- Vous vous engagez à servir et protéger les intérêts du Lion, celui-ci fait de même envers vous. Vous vous engagez à apprendre les nobles règles et à servir une cause juste et forte. Vous serez toujours le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal. Servez avec fierté, loyauté, honneur et courage.

Il rendit ensuite l'épée à celui qu'il lui avait donné et reprit la parole :

- Levez-vous maintenant, vous êtes chevalier de la cours du Lion, vous servez la cause juste. Donnez-moi la chevalière.

Le mestre executa l'ordre et donna au Seigneur Stalion une chevalière, un gros bijoux en forme de tête de lion, assez imposante comme bague... C'était un objet magnifique quoi que les bagues n'avaient jamais vraiment était mon fort.

- Tenez, prenez la chevalière, avec celle-ci, les gardes vous reconnaîtrons. Ceci est marque de BlackCastel, mais ne croyez pas que c'est un passe.... Le mestre vas vous conduire dans un bureau, une-fois là-bas, il vous passeras un parchemin à compléter à l'encre, ce sont vos archives, c'est ce qui vous donnes le droit de venir ici en tant que citoyenne de BlackCastel, une-fois terminé, remettez-le-lui, ce parchemin sera classé et rangé.

Youpi... J'adore la paperasse... Stalion repartit s'asseoir et fit signe au mestre de m'emmener remplir mon rapport. Je regardai encore une fois la chevalière et hocha la tête :

- Dans ce cas vous n'aurez qu'a me contacter quand vous aurez besoin de mes services...

J'ajoutais à l'attention de Falco :

- On s'en va l'ami.

L'oiseau poussa un cri perçant et décolla. Je lui lança la chevalière, il n'eut aucun mal à l'attraper dans ses serres en plein vole. J'arrivais à la porte de la salle lorsque je m'arretai et sans me retourner je lançai :

- Oh, et je vous serez reconnaissante de ne plus m'appelez "demoiselle" à notre prochaine rencontre, mon nom est Kahona.

Sur ce je suivis le mestre et une fois la paperasse remplit je pus partir. Je sortis de BlackCastel. Cela me faisait un bien fout de retrouvé l'air fraid, loin de ces murs de pierre et Falco, lui, semblait encore plus heureux que moi. Il me remit la chevalière, je n'était pas ravie à l'idée de la porter au doigt tout le temps. Lors d'un de mes cambriolage j'avais récupéré une chainette d'argent alors, je plaçai la bague comme un pendentif sur la chainette. J'aurais bien aimé me reposer un peu avant de me remettre en route mais je n'en avais pas le temps : j'avais un rendez-vous à honorer à Faillaise.
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur Edvard Stalion
Main du Roi / Co-Fondateur
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   Sam 17 Aoû - 14:26

[ RP CLOS ]

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue avec un Seigneur [PV : Edvard Stalion]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skyrim RPG :: Contexte 2-
Sauter vers: