Skyrim RPG

Forum fermé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée estivale à Solitude ! [RP solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
N.A.
Capitaine de l'Astral / Fondateur
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Une journée estivale à Solitude ! [RP solo]   Jeu 4 Juil - 12:32


C'était un Loredas d'été, où le soleil réchauffait les régions froides de Bordeciel, offrant aux habitants un renouveau estivale qu'ils appréciaient. Le soleil procurait aux cultures une croissance plus rapide et plus efficace. Malheureusement, certaines régions était encore sous les neiges éternelles dû au climat des montagnes...cependant pour la châtellerie d'Haafingar ce n'était pas le cas. Là le soleil rayonnait de mille feu. Notamment à Solitude, l'ancienne capitale, sous cette magnifique météo, les bardes de l'académie n'ont pas hésités à sortir pour faire partager leur art aux habitants. Les dames distribuaient des fleurs aux passants laissant ainsi aux voyageurs un beau souvenir de la ville. Solitude n'avait plus été aussi accueillante depuis fort longtemps...le fait de ne plus être la capitale l'avait ruinée, mais depuis le traité de l'Alliance des Neufs et le retour des Impériaux, la ville avait semblé renaître de ces cendres tel un phénix.

Le soleil traversait les épais rideaux en brocart de la chambre de l'ambassadeur d'Elsweyr, une gouvernante pénétra dans la pièce laissant entrer la lumière dans le visage somnolant du Khajiit. Celui-ci se renfourgna dans ses draps importés directement d'Elsweyr, la région désertique et tropical où vivaient ces fourbes hommes-chats. Après au moins une dizaine de minutes, Ri'Azzad plus souvent appelé Mathias par les autres peuples, se leva rapidement enfilant son armure. Ensuite, il se dirigea vers l'escalier menant aux étages inférieurs. Les gardes devant sa porte le saluèrent et l'un des deux l'accompagnait jusqu'à la salle à manger. La table était incroyablement garnie de divers plats traditionelles venant de la Mère Patrie. L'Ambassadeur s'installa, ces conseillers et autres partisans l'imitèrent. Ensemble, ils discutaient politique, de Bordeciel et bien sûr ils plaisantaient, pour les Khajiits le repas était un véritable moment de rassemblement et de détende, en Elsweyr, lors de ceux-ci, toute la tribue se réuni autour d'un feu rougeoyant et en profite pour dévorer les nouritures faîtes à base de Sucrelune ou autre. A l'Ambassade, c'était un peu pareil. Le petit déjeuner était composé d'une patisserie assez légère mais dont les Khajiits rafolaient. Mathias saisit un récipient contenant le fameux Sucrelune, qui par ailleurs était utilisé pour la fabrication d'une drogue, le Skouma, cependant, les natifs d'Elsweyr sont immunisés contre les effets moins agréable de cette drogue. On pourrait comparer celà aux nordiques avec leur hydromel !

Une fois le repas terminé, l'Ambassadeur accompagné de deux gardes décida de sortir un peu, le temps de profiter du beau temps et de l'humeur jovial des habitants. Les deux gardes maniaient le cimettere avec maîtrise et habileté reconnaissable notamment grâce à leur turban, ils représentaient le gros des effectifs de la Nouvelle Armée Unifiée d'Elsweyr.

Les rues dégageaient des odeurs provenant du marché, Mathias n'allait pas manquer d'y aller ! Sous son passage, les habitants le saluèrent. Le Khajiit inspira et annonça à ses deux gardes:

-J'adore les journées comme ça...

-Hé hé...ça me rappelle les fêtes organisées à Torval ! se permit l'un des gardes

Mathias aquieça, on lisait dans les yeux des Khajiits en Bordeciel que leur patrie leur manquait...mais ils avaient le devoir de défendre Bordeciel et ses intérrêts, si Bordeciel tombait dans les griffes des Thalmors alors...ceux-ci ne manqueraient pas d'envahir Elsweyr et priver une nouvelle fois les Khajiits de leur liberté.

Après avoir jeté un oeil sur les fruits,les légumes, les pains, les patisseries et autres petit pêchés mignons. Le Khajiit c'était rendu dans la demeure de l'un de ses "associés" en vérité..malgré cette ambiance calme et prospère se cachait une affaire terrible. Mathias avait fait mine de l'ignorer, mais rien à faire, il devait en finir. L'homme se nommait Galad Tirius, un haut dignitaire impérial. Le Khajiit frappa à la porte doucement, attendant qu'on lui ouvre. Après un long instant..le Khajiit s'inquiéta, il décida de crocheter la porte...et oui les Khajiits avaient décidément un don pour s'introduire dans la propriété des autres, même les plus nobles d'entre eux. Sous l'oeil protecteur des gardes, la porte s'ouvrit, l'un d'eux passa devant inspectant les moindres recoins de la pièce avant de signalé à l'Ambassadeur qu'il pouvait entrer. A l'intérieur régnait un calme pesant même étrange. Les trois Khajiits continuèrent leur progression vers une porte épaisse en chêne massif. Ouvrant avec vigilance la porte, de l'autre coté ils s'y virent...

Galad était mort sur sa chaise, une flaque de sang couvrait ces papiers cependant l'un d'eux était encore intacte et ce n'était pas un papier venant de Galad mais...de son tueur. Une main noire avec l'inscription: "Nous savons !". La Confrérie noire sans aucun doute...Par les lunes jumelles !




Au verso de la note était écrit: "Rendez-vous seul dans les égouts de la ville pour connaître nos exigences ce soir à minuit...si vous ne venez pas votre mort sera immédiate."

-N'y allez pas, seigneur, nous enverrons une doublure !

-Non...j'irais à la rencontre de la Confrérie noire seul...

-Le courage peut aussi devenir une forme de stupidité lorsqu'il est utilisé dans des circonstences hasardeuses ! déclara le deuxième garde.

-Insinuez-vous que je suis stupide ?

-Euh..pas du tout, mais n'y allez pas ! sans vous, l'armée d'Elsweyr en Bordeciel est perdue !

-Je le sais...mais ne vous enfaîte pas, si ils auraient voulu me tuer, ils l'auraient tenté bien plus tôt, ne craignez rien...

Les Khajiits sortirent de la maison rapidement, emportant la note avec eux, ils signalèrent la mort d'un homme aux gardes et retournèrent rapidement à l'ambassade.

-A suivre-

________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
N.A.
Capitaine de l'Astral / Fondateur
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Une journée estivale à Solitude ! [RP solo]   Dim 7 Juil - 15:00

La nuit parfaite contraire de cette belle journée. La température semblait de nouveau avoir chuté, l'humidité y était insupportable, l'air était lourd. On en déduisait qu'un orage n'allait pas tarder à se manifester. Mathias se tenait seul, ne sachant pas si cette nuit serait la dernière de son existence...Il devait montré à ses hommes qu'il ne manquait pas d'assurance...mais il fallait l'avouer, il ne savait pas si...ce n'était qu'un piège ayant pour objectif de l'assassiner fourbement sans aucun honneur.

Mathias s'était équipé de sa plus belle épée, celle qu'il avais reçu il y a dix ans par le Mane en personne en guise de récompense pour ses loyaux services. Les créateurs de cette arme avaient fait coulé de l'or sur les bordures de l'acier, laissant ainsi un effet très sympathique.

Après une demi-heure de réflexion, le Khajiit décida de sortir...il était temps. Il descendit les marches de ses appartements la tête basse et lorsqu'il pénétra dans la pièce principale de l'ambassade, il remarqua que l'endroit était étrangement vide, aucun gardes,aucun serviteurs, ni de politiciens...juste un grand silence.

Haussant les épaules, Mathias se dirigea vers la sortie et il fut surpris de voir que: Tout ses hommes étaient alignés en deux rangées, en position de garde à vous, se tenant droit et fière devant leur leader. Mathias souria et salua les hommes un par un d'une poignée de main.

-Mes amis, si jamais je ne devais ne pas revenir, faîtes en sorte d'honorer dans tout vos actes notre mère patrie, Elsweyr.

-A vos ordres...annoncèrent en coeur les Khajiits d'un ton discipliné sans aucune forme de non-sérieux, ils étaient fidèles jusqu'à la mort à l'Ambassadeur obéissant à ses moindres ordres sans discutions.

Les lunes Masser et Secundas étaient magnifique,malgré que celles-ci mourraient à petit feu. Car effectivement, elles sont comme le plan mortel, c'est à dire sujettes à la mortalité. Et à vrai dire, les lunes sont mortes depuis bien longtemps. Elles étaient autrefois d'un blanc pur et parfaitement lisses, mais de nos jours, leur peau est en putréfaction et se désagrège car leurs plans sont en train de mourir lentement. Mathias priait pour recevoir leur bénédiction. Il descendit par l'accès aux égouts le plus proche déscendant l'échelle avec prudence, il saisit une torche qu'il avait prit avec lui et tenta de l'allumer à l'aide d'un silex, après deux trois tentatives, une petit flamme apparu, l'homme-chat la laissa croître et s'enfonça dans les ténèbres des égouts. Longeant les longs couloirs sous-terrains, Mathias ne savait pas vraiment où il allait, il se contentait de suivre son instinct. Son odorat développé était ici assez troublé à cause des nombreuses odeurs, pas forcément très agréable d'ailleurs. Une grille était entrouverte juste devant l'ambassadeur. Lorsque le Khajiit avait pénétré dans une pièce arrondie couverte de végétation, la torche s'était brusquement éteinte, l'ambassadeur la jeta. Et annonça:

-Dévoilez-vous...

Spoiler:
 

Mathias vit une ombre, sans aucun doute féminine vu la corpulence qu'elle avait, la femme portait une capuche et une tenue sombre, seul le bas de son visage était perceptible le reste était masqué à cause de sa capuche.

-Salutation, Ambassadeur Ri'Azzad dit Mathias, il me semble ?

-C'est exacte...que me voulez-vous ?

-Mon maître, m'envoit vous portez un message.

-Quel est-il ?

-Nous connaissons vos projets à Epervine, nous savons que vous financez les travaux du jarl, cependant, nous avons des raisons pour empêcher ses travaux.

-Quelles sont ces raisons ?

-Malheureusement, certains mystères ne peuvent être dévoilé à tout le monde...

-...

-On dit que le silence est une forme d'assentiment ?

-Ce n'est pas faux, vous avez tué mon associé croyez-vous que je vais m'en réjouir ?

-Arrêtez ces travaux...ou bien vous serez le prochain.

-Si j'arrête de financer le Jarl, le Thalmor en profitera et le financera à notre place !

-Alors...les Thalmors auront le même traitement que vous, nous nous moquons de votre guerre, simplement nous faisons en sorte de ne pas mettre en péril notre Confrérie.

-Je vais y réfléchir...

-Vous avez trois jours, si ce délais est dépassé, tâchez de dire adieux à vos proches...car je doute que votre vie ne s'étende au delà.

-Entendu.


-N'oubliez pas...trois jours...

Et la femme s'engouffra dans l'ombre, elle avait littéralement disparue. Mathias soupira...la guerre était déjà un soucis titanesque...mais si il se met à dos la Confrérie Noire. Il retourna à l'Ambassade empruntant le même chemin qu'il a utilisé pour venir. Un groupe de ragnards le guettaient, leurs odeurs se faisaient fortement sentir malgré les mètres qui les séparaient du Khajiit.

________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée estivale à Solitude ! [RP solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skyrim RPG :: Contexte 2-
Sauter vers: